RDC: LES CADRES DE L’UNC SOLLICITENT L’INDULGENCE DU PRÉSIDENT TSHISEKEDI DANS L’AFFAIRE KAMERHE.

Arrêté et gardé à la prison centrale de Makala à Kinshasa, Vital Kamerhe, a toujours appelé ses propres à la retenue et au calme. Mais ces derniers ne croisent pas les bras. Ils plaident la cause de leur chef de file auprès du pouvoir.

Très touchés par l’arrestation de leur leader, les cadres et les proches de Vital Kamerhe, ont du mal à supporter son maintien en détention malgré que les confrontations avec certaines autres personnes citées dans les détournements supposés des fonds liés à l’exécution du programme d’urgence de Félix Tshisekedi soient terminées.

Les cadres de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) dont Vital Kamerhe est le président, appellent le président Félix Tshisekedi à intervenir dans le dossier afin que son directeur de cabinet soit libéré aussitôt. Ils jugent de très humiliant le traitement qui est fait à M. Kamerhe.

 Mais à la présidence de la République, les choses ne semblent pas être vues de la même manière. Car le président Félix Tshisekedi ayant reçu d’une part les cadres de l’UNC et d’autres part la ligue des femmes du parti, n’a pas manqué de leurs expliquer qu’il faut laisser la justice faire son travail jusqu’au bout pour le renforcement de la démocratie Congolaise.

Par ailleurs, l’épouse de Kamerhe, M. Hamida Shatur Kamerhe échange régulièrement avec la Première dame Denise Nyakeru Tshisekedi pour plaider la cause de son mari.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

LESOTHO : Probable démission du premier ministre.

mar Avr 21 , 2020
L’intervention du médiateur sud-africain a tout chamboulé au Lesotho. Cela a fait réagir les politiciens du pays, qui ont promis tout mettre en œuvre pour renvoyer le Premier ministre, qui à les en croire, n’est pas digne de faire partir du gouvernement. Tout a commencé dès que le Premier ministre […]