ÉCONOMIE : LE FMI ESTIME UNE CROISSANCE DE 4 % POUR L’AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN 2021.

Les résultats des analyses faites par le Fonds Monétaire International ( FMI ) au cours du mois d’avril sur les perspectives  économiques régionales 2020  en Afrique subsaharienne approuvent que « La croissance dans la région devrait reprendre en 2021 pour avoisiner 4 % ».

Les activités économiques étant freinées par la pandémie, on note le ralentissement de la croissance économique. La relance de l’économie et son essor dépendront de l’interaction de la pandémie avec les fragiles systèmes de santé locaux, l’efficacité des mesures nationales d’endiguement et la vigueur du soutien apporté par la communauté internationale, selon les analyses du FMI.

L’institution de Bretton Woods a, à la fin de ses travaux, invité dans son rapport, les présidents africains, à faire l’effort  d’accroître les dépenses de santé publique afin de faire face aux besoins croissants de services de santé et de ralentir la propagation du virus.

« L’ampleur du choc, étant temporaire, un certain soutien budgétaire discrétionnaire se justifie, même dans les pays disposant d’un espace budgétaire réduit. Il convient de privilégier les mesures ciblées qui allègent les problèmes de liquidité des entreprises (pour qu’elles puissent surmonter la crise) et des ménages pour assurer l’approvisionnement continu en produits de première nécessité comme les produits alimentaires », peut- on lire dans ce rapport.

Le Fonds conseille aux pays producteurs de pétrole de : « financer les dépenses de santé prioritaires et d’entreprendre des ajustements bien rythmés des dépenses favorables à la croissance qui visent à protéger et à créer l’espace pour les dépenses sociales tout en mobilisant des financements additionnels auprès des institutions financières internationales et de la communauté des donateurs ».

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

TCHAD : Le gouvernement envisage un décaissement de 943 milliards de Fcfa pour lutter contre le Covid-19.

dim Avr 19 , 2020
Le chef de l’État Tchadien était face à la nation ce mercredi. C’était dans le cadre de la recherche des voies et moyens à trouver pour faire face à la pandémie. Dans son message, le président a annoncé le décaissement de 943 milliards de francs CFA. Une somme qui sera […]