Burkina-Faso : Le président de la République sacrifie six mois de salaire pour soutenir la riposte au Corona virus.

Les membres du gouvernement Burkinabè apportent leur contribution à la lutte contre la pandémie de Covid-19 a annoncé jeudi le porte-parole du gouvernement Remis Dandjinou à l’issue du Conseil des ministres.

Le président du Burkina Faso cédera 6 mois de son salaire, le Premier ministre 4 mois de son salaire, les ministres d’État céderont 2 mois de leur salaire et tous les autres ministres céderont un mois de leur salaire, a déclaré le porte-parole. Les chèques seront déposés au Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (Corus) dès ce mois d’avril.

Le gouvernement burkinabè a par ailleurs annoncé le port obligatoire des masques à partir de lundi prochain. Un décret portant restrictions temporaires de libertés au titre des mesures spéciales de réduction de la propagation du COVID-19, a également été signé par le Premier ministre. « Ce décret prolonge jusqu’à nouvel ordre, les mesures annoncées le 23 mars 2020 et institue des sanctions en cas de non-respect », souligne un communiqué. Il s’agit entre autres, de l’interdiction de regroupements ou de rassemblements, de la suspension de l’opération d’enrôlement biométrique et des opérations spéciales de délivrance de Cartes Nationales d’identité Burkinabè, de la fermeture des aéroports de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso aux vols commerciaux et des frontières terrestres et ferroviaires.

En  ce qui concerne les sanctions, le décret prévoit des amendes allant de 5.000 F à 12.000 F ou de 100.000 F à 200.000 F FCFA, selon les cas à tous les contrevenants aux mesures d’interdictions énoncées. Et ces amendes peuvent aller à 500.000 F en cas de récidive. 

H.IDRISSOU

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN : Assainissement des lacs Ahémé et Nokoué.

ven Avr 17 , 2020
Des mesures fortes ont été prises en Conseil des ministres ce mercredi 15 avril 2020 par le gouvernement de son excellence monsieur Patrice Talon. Ces mesures visent entre autres à assainir les lacs Ahémé et Nokoué. Le Bénin est ainsi sur la bonne pente conduisant au développement. Le gouvernement du président […]