BÉNIN : L’APPORT DE L’ÉGLISE CATHOLIQUE DANS LA GESTION DE LA CRISE SANITAIRE.

Les évêques de la conférence épiscopale du Bénin ont, dans une conférence de presse animée ce mercredi 15 avril 2020 à son siège, fait d’importantes recommandations au gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du COVID-19.

L’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (OCCG) a, à travers une conférence de presse animée ce mercredi 15 avril 2020 au siège de la Conférence épiscopale du Bénin (CEB), donné son opinion sur la gestion de la crise sanitaire due au COVID-19 et a profité de cette occasion pour faire des recommandations au gouvernement.

Animée par, le Père Nathanaël Yaovi Soédé, la conférence a été une occasion pour lui de saluer et de féliciter, au nom de l’Église catholique, le gouvernement, les personnes, les institutions, notamment le corps médical, des chercheurs, des psychologues, des accompagnateurs spirituels, des  donateurs, ainsi que tous les travailleurs de l’ombre, qui œuvrent pour limiter la propagation du coronavirus.

Le prélat a aussi fustigé le comportement laxiste de certains citoyens, qui banalisent les mesures préventives recommandées par le Gouvernement, notamment, les gestes barrières, mettant ainsi en danger la vie de leurs compatriotes.

Il a fini la conférence de presse par des recommandations adressées au gouvernement. Au nombre de celles-ci, on peut citer :

– La prise des mesures idoines par le gouvernement pour épargner les personnels de santé beaucoup plus exposés à la Covid-19.

– L’intensification, sur l’ensemble du territoire, de la sensibilisation, tout en impliquant les élus locaux et les leaders d’opinion, afin de briser la glace de la résistance.

– La fermeture des frontières aériennes et terrestres pour un laps de temps.

– La fermeture de toutes les frontières pour freiner la propagation du virus par les personnes qui entrent dans notre pays.

– La prise des mesures en faveur des couches vulnérables de la société.

– L’octroi gratuit des  masques, gels hydro alcooliques, aux personnels de santé et des citoyens incarcérés.

– La création d’une Fondation pour la promotion de la recherche pharmaceutique et médicale au Bénin.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ECONOMIE : Bénin deuxième émetteur sur le Marché des Titres Publics de L'UEMOA avec 250 milliards de francs CFA levés

ven Avr 17 , 2020
1331 milliards de francs CFA ont été levés par les huit États membres de l’UEMOA au cours du premier trimestre 2020 d’après le bulletin des statistiques du Marché des Titres Publics de l’UEMOA rendu public par l’Agence UMOA-Titres.  La Côte d’Ivoire maintient sa place d’émetteur de référence.  Avec 454 milliards de francs CFA mobilisés sur […]