NIGERIA/Covid-19 : Le président élargit le registre social à 3,6 millions de foyers.

Le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé lundi soir que le registre social actuel passerait de 2,6 millions à 3,6 millions de ménages dans le cadre de la période de confinement qui a été prolongée de 14 jours. Cette décision provient du fait de l’évolution de la pandémie du COVID-19.

‘’Les plus vulnérables recevront une assistance durable qui les permettra de supporter dans les deux semaines à venir la répercussion du COVID-19 ’’. C’est l’essentiel de ce qu’il faut retenir à la suite de l’allocution à la Nation, du président nigérian à l’endroit des personnes vulnérables. Le président, un peu plus loin ajoute, « Au cours des deux dernières semaines, nous avons annoncé des mesures palliatives, telles que la distribution de nourriture, les transferts en espèces et les dispenses de remboursement des prêts pour réduire les peines causées par nos politiques restrictives en cette période difficile. Ces mesures palliatives seront maintenues ».

Un programme très envié par les chefs d’États de la sous-région qui pensent qu’il permettra de soutenir des millions de foyers supplémentaires, surtout qu’il est doté  d’investissement social du pays et qu’un comité technique y travaillait et soumettrait un rapport avant la fin de cette semaine.

«Aucun pays ne peut se permettre de supporter les conséquences d’une restriction soutenue des mouvements sur son économie. Je suis pleinement conscient des grandes difficultés rencontrées notamment par ceux qui gagnent un salaire journalier, tels que les commerçants, les journaliers, les artisans et les ouvriers pour ce groupe, leur subsistance dépend de leur capacité à sortir. Leurs moyens de subsistance dépendent de leur interaction avec les autres et de la recherche d’un emploi », a déclaré le président Muhammadu Buhari.

En plus de tout ceci une politique globale commune est la voie toute tracée pour construire une économie durable malgré la pandémie pense le chef de l’État. Dans son discours, toutes ces mesures sont justifiées par le nombre croissant de cas de Covid-19 au Nigeria. Il faut préciser qu’à la date du lundi 13 avril, le pays avait 323 cas confirmés dans 20 Etats, avec 10 décès et 85 guérisons, l’État de Lagos restant l’épicentre et représentant 54 % des cas confirmés.

Arthur Houindo

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ECONOMIE-SENEGAL : Le FMI octroie 442 millions $ au Sénégal au titre du FCR

mer Avr 15 , 2020
Le Sénégal a obtenu du fonds monétaire international, le décaissement de plus de 265 milliards de FCFA au titre de la facilité de crédit rapide (FCR) et de l’instrument de financement rapide (IFR). Ce montant permettra répondre aux besoins urgents de financement de la balance des paiements dûs à la […]