CÔTE D’IVOIRE : La nouvelle caution pour la présidentielle passe de 20 à 50 millions de francs CFA.

C’est à travers une ordonnance prise en Conseil des ministres ce mercredi que le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, a révisé le Code électoral. Selon ce nouveau code, la caution pour l’élection présidentielle passe de 20 à 50 millions de francs CFA.

Face à la propagation du Coronavirus, empêchant la bonne tenue des réunions parlementaires, le Conseil a adopté en Conseil des ministres, mercredi dernier, une ordonnance portant révision du Code électoral. Selon le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré ce nouveau dispositif, explique clairement le contenu du nouveau code électoral tout en précisant les dates du premier et du second tour de l’élection présidentielle ainsi que celle relative à l’élection des sénateurs.

Côte d’Ivoire

Ce Code électoral apporte également « une innovation majeure », sur la base des délibérations de la concertation entre le gouvernement, la société civile et l’ensemble des partis et groupements politiques du pays. Il institue «un parrainage citoyen pour l’élection présidentielle, le relèvement du niveau de cautionnement à 50 millions de francs CFA pour l’élection présidentielle, l’abaissement à 5% du taux de suffrage requis pour le remboursement du cautionnement» et consacre en outre la suppression de la référence aux intérêts économiques et sociaux comme condition d’inscription sur la liste électorale et son remplacement par des critères plus objectifs se référant au domicile, à la résidence, au lieu d’inscription au rôle des contributions et au lieu d’immatriculation des Ivoiriens à l’étranger afin de lutter contre la transhumance des électeurs, par référendum en 2016.

Une nouvelle constitution a été adoptée en mars 2020. M. Sidi Touré a relevé que les débats faisaient état d’un niveau de cautionnement de « 100, voire 200 millions mais le gouvernement a préféré aller sur une moyenne, jugée plus ou moins équitable qui est de 50 millions de francs CFA ». Un élément nouveau est introduit dans le Code électoral révisé, il s’agit du parrainage citoyen. Il n’était pas inscrit dans l’ancienne constitution, le Sénat, mais cette fois-ci, c’est désormais chose faite dans la nouvelle loi fondamentale.

Ce code électoral révisé prend en compte le dialogue politique mené par le Premier ministre avec tous les acteurs de la société civile et des partis politiques. Un véritable outil qui permettra de relever le pays.

Arthur Houindo

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

AFRIQUE DU SUD - Covid19 : Le confinement prolongé de deux semaines par le Président.

ven Avr 10 , 2020
Dans le but de limiter la propagation du corona virus en Afrique du Sud, le conseil national du coronavirus présidé par le président sud-africain a décidé de prolonger le confinement national de deux semaines, au-delà des 21 jours prévus. Le confinement des populations devrait prendre fin le 16 avril prochain, […]