SENEGAL : Hissène Habré obtient quelques jours de liberté

60 jours de liberté sous haute surveillance militaire, c’est la grâce qu’a reçu au Sénégal, l’ancien président tchadien, Hissène Habré ce lundi 6 avril 2020. L’ancien dirigeant Sénégalais est contraint de rester dans sa résidence à Dakar.

L’ex-dirigeant Tchadien Hissène Habré recouvre une liberté temporaire de 60 jours mais sous haute surveillance à son domicile de Dakar. C’est du moins ce qu’il faut retenir de la décision de justice rendue publique ce lundi 6 Avril.

Après les 60 jours Hissène Habré « réintégrera l’établissement pénitentiaire du Cap Manuel, immédiatement », indique une ordonnance du juge de l’application des peines au Tribunal de grande instance hors classe de Dakar. Cette libération temporaire vise à désengorger les différentes prisons du pays, et entre dans le cadre des mesures mises en place par le gouvernement pour faire face au Covid-19.

Plusieurs voix s’élèvent déjà dans le pays pour demander la libération totale de l’homme politique, compte tenu de son état de santé fragile et de son âge avancé. L’association des victimes du régime d’Hissène Habré a même récemment tiré la sonnette d’alarme.

Contrairement à tous ceux-là, il y a quelques jours “Clément Abaifouta, président de l’association des victimes du régime de l’ancien dictateur a affirmé Hissène Habré par rapport à tous ces crimes odieux et massifs qu’il a commis, je dis que même si tous les autres doivent être libérés, lui doit continuer à purger sa peine. Il faut préciser que Hissène Habré, accusé de crimes contre l’humanité avait été condamné le 27 avril 2017 à la prison à perpétuité par les chambres africaines extraordinaires au Sénégal. Lui qui a dirigé le Tchad de 1982 à 1990 à la suite d’un coup d’État.

Arthur Houindo

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

POLITIQUE - GUINEE : la nouvelle Constitution promulguée par le Président Alpha Condé

mar Avr 7 , 2020
La révision de la constitution guinéenne par referendum fin mars a conduit à de nombreuses tensions avec à la clé des morts. Malgré les dénonciations de l’opposition, le président  a promulgué le texte de la nouvelle constitution par décret lu à la télévision nationale ce lundi. Selon les résultats  confirmés […]