TCHAD: « Nous avions détruit plusieurs bases de Boko Haram » Idriss Déby

La campagne militaire dénommée « colère de Boma» a permis à l’armée tchadienne d’anéantir un tant soit  peu la force de frappe des Djihadistes dans le pays. La preuve, dans la région du Lac Tchad, on enregistre plus d’attaques terroristes depuis quelques jours, le groupe État islamique a vu d’ailleurs plusieurs de ses bases détruites.

Face à la presse ce samedi, le chef de l’État Tchadien, Idriss Déby, dirigeant lui-même de main de maître l’offensive militaire a rassuré les compatriotes d’avoir mis en place une stratégie qui a permis de mieux contrôler et d’anéantir toutes formes d’attaques venant des Djihadistes. Canne élevée vers le ciel en signe de victoire, le président n’a pas manqué d’ajouter, « J’ai effectué une descente ce matin à Kaïga-Kindjiria. Aucun illuminé de Boko Haram n’est présent dans les îles du Lac Tchad. Bravo à nos forces de défense et de sécurité qui ont nettoyé toute la zone insulaire ».

Selon le chef de l’État il ne resterait plus de terroriste dans le pays si ce n’est dans les pays voisins. C’est le moment plus que jamais pour nous de maintenir le cap. «Le nettoyage continue», a-t-il promis, ajoutant qu’en ce qui «concerne le Tchad, il n’y a aucun élément de Boko Haram. Maintenant on vise l’intérieur des autres pays pour en finir avec Boko Haram», a-t-il ajouté.

Idriss Déby, n’a pas manqué de rendre hommage aux centaines de soldats tchadiens tués dans la localité de Boma fin mars. Il a invité les forces vives de la nation ainsi que toute l’armée à unir leur force pour faire face aux éléments de Boko Haram. Plus loin le Chef de l’État a invité les autres pays de la sous-région à prendre le relais de cette lutte. «Cette force, dit-il, doit engager les forces des autres pays, notamment le Cameroun, le Niger et le Nigéria ». .

Vivement que cela inspire ces autres Chefs d’États Africains dont les pays sont hautement pertubés par la secte islamique.

Arthur Houindo

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CORONAVIRUS-BENIN: 1er décès enregistré.

lun Avr 6 , 2020
Le Bénin a enregistré ce jour le premier cas de décès dû au coronavirus. Il s’agit d’une femme de 43 ans qui souffrait de la drépanocytose de type SC. Le ministre de la Santé a fait un point de presse ce jour. Le sujet de 43 ans était une femme, […]