TOGO : L’Etat a désengorgé les prisons, 1048 détenus graciés

Le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé dans le cadre des mesures prises pour désengorger les prisons a autorisé la libération de Mille quarante-huit (1048) détenus. Le président vient ainsi d’honorer sa promesse vis-à-vis de son peuple.

Arthur Houindo

Cette libération accordée par décret signé du Chef de l’Etat, sur la base de l’article 73 de la Constitution togolaise, selon un rapport conjoint du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et de son collègue de la Sécurité et de la Protection civile et avis du Conseil supérieur de la Magistrature, concerne les détenus dans toutes les prisons du territoire dont il ne restait pas beaucoup de peine à purger.

La grâce présidentielle intervient dans la foulée du discours spécial, mercredi dans la soirée, du Président de la République sur la pandémie du coronavirus et dans lequel plusieurs mesures fortes dont l’instauration de l’état d’urgence sanitaire et d’un couvre-feu étaient annoncées.

Le cris de cœur des organisations de défense des droits de l’Homme dont le Front citoyen Togo Debout (FCTD) lancé, depuis quelques jours à l’endroit du Chef de l’Etat ont alors porté leurs fruits. Le Togo a enfin ces lieux carcéraux désengorgés et peut éviter une des possibilités de contaminations aux détenus.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

LE MINISTRE GUINÉEN DU BUDGET SE RÉJOUIT DU COUP D'EXPLOIT DE SON PAYS AU FMI.

sam Avr 4 , 2020
Le Fonds Monétaire International (FMI), à l’issue de sa quatrième revue a approuvé l’accord d’un prêt de 23,5 millions de dollars à la Guinée. Très heureux, le ministre du Budget, M. Ismaël Dioubaté salue la dynamique économique du pays. A l’instar des autres pays africains, la Guinée a lancé une […]