AFRIQUE : LE CONFINEMENT DÉCRÉTÉ DANS LES GRANDES VILLES CRÉÉ UNE RUÉE DES POPULATIONS VERS LES CAMPAGNES.

Les grandes villes africaines se vident de leurs populations, suite aux confinements des régions les plus exposées à la propagation du coronavirus. Les habitants, par peur d’indisponibilité des denrées alimentaires se déplacent vers les villages.


Les pays africains ont pris des mesures pour limiter la propagation du coronavirus. Les populations inquiètes, pour leurs vies décident de se rendre dans les campagnes, afin de ne pas être confrontées aux problèmes de famine en étant confinées. Cette situation créée une sorte d’exode qui conduit au dépeuplement des villes. Interrogé, l’un des migrants affirme : « On a arrêté de travailler pour respecter la discipline du confinement, alors qu’on doit manger et nourrir nos enfants. Pour moi, c’était être indiscipliné ou partir ». Il poursuit, « Dans notre village, nos parents sont agriculteurs. Alors on pourra vivre des produits de nos terres. Dans la capitale, le confinement nous oblige à attendre que la famine nous emporte ». Sur toute l’étendue du continent africain, la pandémie de Covid-19 a provoqué la même transhumance.

Un citoyen Kényan, M. confie Jerry Musyoka, gérant d’un magasin d’électronique de Nairobi, en partance avec son épouse et leurs deux enfants pour Kitui, à 150 kilomètres dans l’est du pays explique : « La ville n’est pas sûre pour nous, c’est pour ça que je rentre au village avec ma famille ». « Je ne vais pas attendre, je vais dans mon village, à Kisii, dans le sud-ouest du pays, je reviendrai quand le problème sera réglé », martèle l’avocat Johnson Makori. Par ailleurs, le docteur Guy Patrick Obiang Ndong, porte-parole du comité gabonais de pilotage de lutte contre le Covid-19 nous annonce que :

« Ces mesures doivent freiner la propagation du virus (…) dans les villages où résident la plupart des personnes âgées, que l’on sait plus vulnérables, mais le déplacement massif des populations des villes, risque d’accroître la propagation du virus ». Selon le dernier bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP), la maladie se propage à une vitesse incroyable avec des milliers de personnes infectées. Ainsi, certains pays sont allés plus loin dans les mesures en ordonnant le confinement total de leurs populations. C’est le cas de l’Afrique du Sud, du Ghana, du Rwanda, du Zimbabwe et de Madagascar.

Hyacinthe Houetchi

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Nigéria : Un produit pour faire face au Covid-19?

jeu Avr 2 , 2020
Un produit à base de plantes contre le Covid-19 a été présenté au ministre nigérian de la science et de la technologie. Il sera testé dans les heures à suivre. S’il est jugé efficace, il sera sans nul doute mis sur le marché. Arthur Houindo Le président du groupe de […]