ÉCONOMIE : L’AFRIQUE PEUT ENFIN POUSSER UN OUF DE SOULAGEMENT GRÂCE À LA BM ET AU FMI.

Les conséquences du coronavirus sur l’économie africaine sont importantes et lourdes. Mais la Banque Mondiale (BM) et le Fonds Monétaire International (FMI) ont pris deux mesures bénéfiques pour les pays africains afin de les aider à atténuer les effets néfastes du COVID-19 sur leurs économies.

La BM et le FMI s’inquiètent pour l’économie africaine suite à la propagation du coronavirus qui devient de plus en plus inquiétante, vu le nombre élevé de cas confirmés dont  1363.  Ils ont annoncé ce mercredi 25 mars, quelques mesures qui pourraient soulager l’Afrique au plan économique. Les deux institutions de Bretton Woods expliquent, qu’elles sont disposées d’une part à repousser les échéances de remboursement des dettes, et d’autre part, elles se disent prêtes à accorder des financements pour les urgences sur demande des pays intéressés. Ces décisions sont prises pour aider les africains à faire face aux retombées économiques de la pandémie. «Tous les créanciers bilatéraux des pays IDA doivent suspendre les remboursements de la dette de ces derniers dès lors qu’ils le demandent», ont-elles fait savoir. Elles ajoutent : « La mesure permettra de répondre aux besoins immédiats de liquidités des pays IDA pour faire face aux défis engendrés par la pandémie du Covid-19 et donnera le temps d’évaluer l’impact de la crise et les besoins de financement de chaque pays». Le FMI a déclaré sur son site internet : « Nos pays membres ont plus que jamais besoin de nous. Et les discussions entre les équipes du FMI et les responsables des pays avancent rapidement ». « Je fournirai 50 milliards de dollars en installation d’urgence aux pays à faible revenu et aux marchés émergents pour atténuer les chocs économiques du coronavirus, dont 10 milliards de dollars en prêts concessionnels. Des demandes de financement d’urgence de près de 20 pays africains me sont parvenues et j’attends que 10 autres pays du continent sollicitent mon aide », peut-on lire sur le site internet. Les pays africains disposent donc d’une porte de sortie pour résoudre un temps soit peu les problèmes économiques engendrés par le COVID-19.

Hyacinthe Houetchi

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

SOLIDARITÉ : SUNU ASSURANCE APPORTE UN SOUTIEN MATÉRIEL AU GOUVERNEMENT DANS LE CADRE DE LA LUTTE CONTRE LE COVID-19.

dim Mar 29 , 2020
Le groupe Sunu assurance, a fait œuvre utile ce vendredi 27 mars 2020 en apportant une aide par don de matériels sanitaires au gouvernement. D’une valeur globale, de 20 millions de francs CFA, ces matériels serviront à lutter contre la propagation du coronavirus. Les locaux du ministère de la Santé, […]
First Afrique Tv