CÔTE D’IVOIRE- COVID-19 : L’Etat d’urgence et le couvre-feu décrétés

Lutte contre le Covid-19 : Le chef de l’Etat Alassane Ouattara s’adresse à la Nation

Alassane Ouattara, a décrété lundi « l’état d’urgence » pour faire face à la propagation de la pandémie de la maladie à coronavirus (COVID-19) en côte d’ivoire où 25 cas ont été enregistrés.

« Ainsi, face à la progression de la pandémie dans notre pays, j’ai décidé de renforcer les dispositions déjà en vigueur, je déclare l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire national », a déclaré le président de la côte d’ivoire.

Dans le cadre de « l’état d’urgence », il a annoncé une série de mesures dont « l’instauration d’un couvre-feu de 21 h à 5 h du matin à compter du mardi 24 mars, la fermeture de tous les maquis et restaurants à compter de ce lundi 23 mars 2020 à minuit ».

Le chef de l’Etat ivoirien a également annoncé la « régulation » des transports interurbains, intercommunaux, intra-communaux et l’interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays et le « confinement progressif » des populations par aire géographique en fonction de l’évolution de la pandémie.

A ces mesures s’ajoutent la création de « couloirs humanitaires » pour venir en aide aux personnes ou aux communautés ayant un besoin urgent d’assistance et le renforcement des capacités des industries pharmaceutiques, des laboratoires et des structures de diagnostic et de prise en charge sur l’ensemble du territoire national.

Le président Ouattara mise également sur la « détection précoce, la prise en charge rapide et l’isolement en toute confidentialité des malades ».

« Je demande aux forces de sécurité de faire appliquer strictement ces mesures en vue de protéger les populations, dans le souci d’éviter la propagation du coronavirus dans notre pays », a-t-il insisté non sans préjuger des « suites judiciaires » au non-respect de ces mesures et à la diffusion de fausses informations.

Le chef de l’Etat ivoirien a en outre annoncé un « plan de riposte national » d’un montant de 95,8 milliards de FCFA pour renforcer le dispositif opérationnel de prévention et de prise en charge de la maladie et briser la chaîne de transmission de la maladie.

A partir du 16 mars, le gouvernement ivoirien a pris des mesures en vue de limiter la propagation du coronavirus, notamment, la suspension de l’entrée en Côte d’Ivoire des voyageurs non ivoiriens en provenance des pays à risque, la fermeture de tous les établissements d’enseignement, la fermeture des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle, la gratuité totale du diagnostic et de la prise en charge de tous les cas suspects et confirmés de COVID-19.

A cela s’ajoute la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes à tout trafic de personnes.

Aujourd’hui la Côte d’Ivoire compte 25 cas confirmés de maladie à coronavirus parmi lesquels trois guéris, officiellement.

Witchédji GBAGUIDI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CÔTE D’IVOIRE: Mabri Toikeusse prochain candidat aux élections présidentielles?

mar Mar 24 , 2020
Une forte population ivoirienne rêve de voir Mabri Toikeusse se positionner comme candidat aux prochaines élections présidentielles. Un désir ardent dont le RHDP a soif. Arthur Houindo Plusieurs voix s’élèvent en Côte d’Ivoire pour apporter leur soutien à Mabri Toikeusse afin qu’il puisse porter sa candidature pour briguer la magistrature […]