LE MINISTRE OROUNLA POURSUIT L’INITIATIVE GCP DU GOUVERNEMENT AVEC LES ÉTUDIANTS DE L’UAC.

Les étudiants de l’université d’Abomey Calavi étaient à l’honneur ce vendredi 13 mars 2020. Dans le cadre du projet  « Gouvernement au Contact de la Population » ( GCP ), le ministre  Orounla a effectué une rencontre avec les étudiants pour les informer de l’évolution du PAG et les actions du gouvernement envers la jeunesse.

L’amphithéâtre Idriss DEBY du campus d’Abomey-Calavi  a servi de cadre dans la matinée du vendredi 13 mars 2020 au ministre de communication et de la poste, M. Alain Orounla, pour présenter aux étudiants le point des réalisations du Programme d’Actions du Gouvernement, précisément dans le secteur de l’enseignement supérieur et  prendre les doléances des étudiants. Il a saisi l’occasion qui lui est offerte pour expliquer de fond en comble les actions du gouvernement à l’endroit des étudiants et a cité entre autres le recrutement des enseignants, la construction des infrastructures universitaires, le transport et l’allocation universitaire qui ont connu d’amélioration. « le Programme d’Actions du Gouvernement met l’être humain au cœur du développement, c’est pour cela que le troisième pilier repose sur l’amélioration des conditions de vie des populations. Ce qui veut dire que les étudiants béninois sont impactés par la mise en œuvre de ce programme valeureux. Une preuve que le Chef de l’Etat a en cœur le devenir de la jeunesse béninoise « , a t-il laissé entendre lors de son intervention. Il poursuit  son développement en affirmant :  » Le Président de la République n’a pas convenance à entretenir la jeunesse dans une misère intellectuelle, ou dans une sous qualification. Ceux qui auront la curiosité d’aller fouiller le Programme d’Actions du Gouvernement constateront qu’il y a un axe 5 qui concerne l’éducation et qui étale la volonté du Chef l’État d’améliorer notre système éducatif. Ce qui veut dire tout simplement que le Président de la République trace un nouveau cadre pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’offre pédagogique. Car il faut le reconnaître, le Président Patrice TALON veut adapter l’éducation aux besoins de notre pays et des entreprises ». M. Orounla a abordé plusieurs secteurs dans cet entretien et conclut en ces  termes : « Le développement d’une Nation passe par la construction des infrastructures routières, les hôpitaux, les écoles …etc, il faudra mobiliser les ressources pour pouvoir les réaliser. Et le Bénin est en train de se redresser à travers les efforts qui sont faits pour rendre la vie moins pénible afin que nous puissions faire face à nos besoins fondamentaux. Les efforts qui sont faits au niveau de l’énergie, de l’eau, de la construction des infrastructures routières, de la construction des écoles, des hôpitaux, des réformes engagées dans beaucoup de secteurs montrent que quelque chose est en train d’être fait pour l’amélioration des conditions de vie des populations ». Suite aux explications du ministre, les étudiants étaient satisfaits, mais ils n’ont quand même pas manqué de mots pour formuler quelques doléances, notamment la construction des amphithéâtres, le recrutement du personnel enseignant, la création d’une ligne de transports UAC- Glo, l’amélioration de la qualité des repas au restaurant universitaire, la revue des conditions d’octroi des allocations universitaires …etc. Après avoir écouté ces différentes préoccupations, le Ministre Alain Orounla a promis rendre compte au Président de la république afin que des solutions soient trouvées dans un délai raisonnable.

Hyacinthe Houetchi

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Nommée au poste de DGA du FMI : Qui est Antoinette Sayeh ?

lun Mar 16 , 2020
La Libérienne Antoinette Sayeh, devient ainsi la numéro deux du FMI, suite à sa nomination en tant que directrice générale adjointe (DGA) du Fonds monétaire International (FMI) sur décision de la directrice générale de l’institution Kristina Georgieva. Mais qui est cette femme d’Afrique hissée à un tel rang ? Arthur Houindo […]