TOGO : Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro défend Agbéyomé Kodjo

Agbéyomé Kodjo, candidat malheureux aux élections présidentielles a désormais un vrai défenseur. Il s’agit de Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro l’archevêque émérite de Lomé. Selon lui, le candidat malheureux est victime d’une injustice qui ne dit pas son nom.

Arthur Houindo

Visé par une procédure de levée de son immunité parlementaire, Agbéyomé Kodjo a le soutien de l’archevêque émérite Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro. Il a reçu, mardi dans la soirée, la visite d’un huissier de justice accompagné de gendarmes. Ils lui ont adressé une convocation express devant une Commission spéciale à l’Assemblée nationale ce mercredi à 9 heures pour lever son immunité parlementaire sur requête du ministère public. Ce mercredi à Lomé, lors d’une conférence de presse l’archevêque a affirmé que « S’ils viennent le chercher, ils doivent me prendre en premier lieu. Il ne bougera pas sans moi », Agbéyomé Kodjo, candidat du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD), a été officiellement crédité de 19,46 % des suffrages valablement exprimés. Mais l’ancien Premier ministre, revendiquant sa « victoire volée », est visé par une procédure de levée de son immunité parlementaire. On lui reproche entre autres charges : troubles à l’ordre public, mise en danger de la sécurité nationale, actes subversifs, troubles aggravés à l’ordre public, diffusion de fausses nouvelles, dénonciations calomnieuses et atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat. Des accusations que l’archevêque émérite de Lomé balaie d’un revers de la main : « Je suis décidé à affronter ces voleurs. Ils ont volé notre victoire et ils prennent des mesures de couardise pour effrayer les Togolais. Cette politique est terminée. Ils marcheront sur mon cadavre avant de bouger. Ils n’auront même pas cette chance d’avoir mon cadavre. En tant que berger, je peux le faire et je suis prêt à donner ma vie ».

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN - Affectés par le projet de réhabilitation du Fort Portugais de Ouidah

jeu Mar 12 , 2020
Des femmes et artisans dédommagés et réinstallés, jubilent  (Ils remercient le Gouvernement et la Banque mondiale pour ces mesures sociales) Les populations autrefois mitoyennes du Fort Portugais de Ouidah ne connaîtront pas une discontinuité dans leurs activités commerciales, en raison des travaux de réhabilitation du Fort, lancés il y a […]