LE PRÉSIDENT OUATTARA MET SA SAGESSE ET SES EXPÉRIENCES AU SERVICE DE SA NATION.

Dans un discours solennel devant les honorables députés, le jeudi 05 mars, le président Alassane Ouattara a cité trois points sur lesquels il souhaite que la constitution soit révisée.

L’évolution du monde créée parfois de déphasage entre les lois et les évènements. Ainsi, la nécessité de revoir certaines lois au fil du temps, s’impose. C’est dans cette optique que le président Ouattara s’inscrit en souhaitant une révision de la constitution. Il présente les articles à réviser  en ces termes : « La première modification importante est relative au statut du vice-président de la République. En effet, au regard de notre expérience démocratique actuelle, je propose au lieu d’un ticket que le vice-président de la République soit nommé par le président de la République avec l’accord du parlement comme c’est le cas présentement ». Il explique que cette première modification entraîne la révision des articles 55, 56, 57, 59, 62, 78 et 79. « La deuxième réforme importante concerne le système législatif. Avec la modification de l’article 90, elle est relative à la continuité parlementaire », a précisé M. Alassane Ouattara. Il ajoute qu’en cas « d’impossibilité d’organiser les élections législatives dans les délais prescrits par la constitution,  que le parlement demeure en fonction jusqu’à l’organisation des prochaines élections ».

Enfin, le troisième point proposé par M. Ouattara porte sur la réorganisation du système judiciaire du pays. Il indique que : « La Cour de cassation, le Conseil d’Etat et la Cour des comptes deviennent les trois institutions juridictionnelles représentatives du pouvoir judiciaire. Cette réforme qui a pour conséquence la disparition de la Cour suprême répond aux soucis d’une rationalisation institutionnelle en vue d’un meilleur fonctionnement des institutions judiciaires ».

Ces différentes propositions seront étudiées par les hautes personnalités en charge de l’appareil constitutionnel.Hyacinthe Houetchi

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Gambie : Le chef d’état-major des armées limogé.

jeu Mar 12 , 2020
Un communiqué de la présidence de la République a annoncé ce mercredi qu’Adama Barrow, le président gambien, a limogé, le chef d’état-major des armées, Masanneh Kinteh. Une nouvelle qui fait grand bruit dans la ville capitale. Arthur Houindo La présidence a aussitôt confirmé la nomination du général de division adjoint […]
First Afrique Tv