Promotion des droits humains: MOUETSE ou l’artisan de la lutte anti-discrimination au Gabon.

(L’engagement d’une brave amazone qui fait école en Afrique)

L’émancipation de la gent féminine est compromise par de nombreux facteurs sociologiques dont les discriminations à l’encontre des femmes partout dans le monde. C’est un phénomène qui existe et prend de l’ampleur dans plusieurs pays africains, nonobstant l’entraide et la solidarité qui caractérisent les sociétés africaines. Mais au Gabon, un creuset anti-discrimination a vu le jour et se bat pour y mettre définitivement fin au phénomène.

MOUETSE ou « Lumière », cette association apolitique et à but non lucratif conduite par une brave amazone, s’est engagée depuis 2017 aux côtés du pouvoir public pour renforcer le combat contre les discriminations qui constituent non seulement un préjudice moral pour les femmes, mais aussi, un facteur de blocage dans leur ascension socio-professionnelle, au sein de la société gabonaise.

Composée d’hommes et de femmes déterminés et dynamiques, MOUETSE que dirige Mme Mariette Raissa Kombila, brandit sa lumière sur l’ampleur du défi à relever aussi bien sur le plan traditionnel, spirituel que juridique pour y arriver. Un engagement ferme de ces artisans du respect des droits humains aux côtés des victimes des deux sexes pour une lutte efficace contre le phénomène. Et pour se faire, il faut « lever les barrières pour sensibiliser et conscientiser les populations, et surtout pour amener les gouvernants à élaborer une stratégie nationale visant l’éradication de ce phénomène. » Cette stratégie qui selon la Présidente de MOUETSE, pourrait s’articuler autour des thématiques : sensibilisation des populations, promotion du respect des valeurs conjugales, lutte contre le chômage, création d’emplois et d’activités génératrices de revenus et la vulgarisation des connaissances et compétences économiques.

La personne humaine est sacrée et dispose de toutes ses facultés pour opérer des choix libres. Et c’est d’ailleurs là, la quintessence du combat que mène MOUETSE contre les violences faites aux femmes avec le soutien des autorités étatiques du Gabon. Une lutte qui suscite beaucoup d’admiration et fait sans doute, école dans plusieurs autres pays africains.  A noter que MOUETSE a pour crédo « la SACRALITÉ de l’Institution Famille et la Protection de la vie humaine »

MIEUX CONNAITRE MOUETSE

MOUETSE est une association militante, apolitique et à but non lucratif. Son existence et son fonctionnement visent à promouvoir les droits de la femme, la lutte contre les inégalités, le suivi des victimes, l’amélioration de la prise en charge des femmes, dans le respect de leur volonté et du contexte de leurs difficultés. Nous militons pour la lutte contre les discriminations à l’endroit des femmes dans leur plus large acception.  Elle promeut aussi la non-violence au sein du couple, les discriminations basées sur le genre (VBG) et s’inscrit dans un questionnement permanent sur le non-respect de ce droit. Pour nous, l’accompagnement ne se réduit pas à l’aspect technique mais englobe aussi les compétences des membres, leur disponibilité et l’attention accordée aux femmes tout au long du suivi. La qualité de la relation construite ensemble au cours de l’accompagnement participe également à cette vision. « Nos revendications féministes concernent l’information, préalable absolu pour la connaissance éclairée des droits des femmes,  lieu et mode d’accompagnement et d’insertion, le fait de rendre possible de mener ce combat ainsi que le respect du corps des femmes.»

Prince G.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FOOT: 3e journée éliminatoires de la CAN 2021: BENIN - LESOTHO

sam Mar 7 , 2020
Les écureuils du Bénin affronteront les crocodiles du Lesotho ce 25 mars 2020 à 14h au stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo. Ce match s’inscrit pour la 3e journée éliminatoires de la CAN 2021. Précisons que cette Coupe d’Afrique des nations et à sa 33e édition et se tiendra cette fois-ci au […]