TOKYO 2020 : « J’attends au moins une médaille de la part de mes athlètes » Mourad Meziane.

La fédération algérienne de boxe a de très et louables ambitions à quelques jours du démarrage des Jeux olympiques Tokyo 2020. Le directeur technique national Mourad Meziane a confié à RFI qu’il attend au moins une médaille de la part de ses athlètes.

Arthur Houindo

L’Algérie se prépare activement pour les JO-Tokyo 2020. Sept boxeurs vont représenter le pays. Déjà dans les rangs, le directeur technique national Mourad Meziane essaie de galvaniser sa troupe. Après leur mésaventure en 2016 à Rio, le staff ainsi que les joueurs, sont résolument engagés à faire honneur à leur pays. ‘’ J’attends au moins une médaille de la part de mes athlètes’’ a confié Mourad Meziane le directeur technique national dans une interview accordé à Radio France Inter.

Le directeur technique national Mourad Meziane

À Dakar, au Sénégal, la boxe algérienne a brillé derrière le Maroc en décrochant sept billets sur les vingt-six en jeu lors du tournoi de qualification. Cinq garçons et deux filles (une première) ont réussi à obtenir leur billet pour les Jeux olympiques de Tokyo d’été prochain. Il s’agit de Mohamed Flissi (52 kg), Younès Nemouchi (75 kg), Abdelhafid Benchebla (91 kg), Mohamed Houmri (81 kg), Chouiab Bouloudinat (+91 kg), Roumaysa Boualam (51 kg) et Imane Khelif (60 kg). Une belle surprise alors que la boxe algérienne s’était contentée de trois médailles (deux en or et une en bronze) lors des Jeux africains à Rabat en août dernier. « Deux filles, ce sera historique pour nous. Elles peuvent être présentes pour une médaille avec un bon tirage au sort. On va les encourager sans leur mettre de pression », explique à RFI Mourad Meziane, le directeur technique national. Il faut préciser que la boxe reste et demeure pour l’Algérie un sport important dans l’histoire des Jeux olympiques. Les athlètes rencontreront d’ici à là le chef de L’Etat pour des encouragements.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

TOGO : LA COUR CONSTITUTIONNELLE SIFFLE LA FIN DE LA RÉCRÉATION, ET ANNONCE FAURE GNASSINGBÉ PRÉSIDENT.

mer Mar 4 , 2020
Les élections présidentielles au Togo ont permis à la cour constitutionnelle de déclarer, M. Faure Gnassingbé président de la République. L’annonce fut faite au siège de l’institution ce mardi 03 mars par son président, M. Aboudou Assouma qui confirme que Faure est réélu avec plus de 70 % des suffrages […]