Intelligence artificielle éthique et démocratique : Un nouveau challenge pour la commission européenne.

La Commission européenne a tracé les grandes lignes de sa stratégie, dans un document d’une trentaine de pages. Dans ce document, elle veut rendre opérationnelle et effective l’intelligence artificielle en Europe. 

Arthur Houindo

Ce document vise à répondre aux valeurs continentales et être développé rapidement pour gagner la bataille technologique.

À ce propos, une Commission européenne dévoilait ce mercredi les lignes directrices de sa politique pour le développement de l’intelligence artificielle. Très attendu, ce plan d’action a réaffirmé quelques grands principes, à la fois économiques comme la nécessité pour le continent de se positionner comme un acteur majeur en la matière, et éthiques, à commencer par l’attachement de l’institution au respect de la vie privée des utilisateurs.

Dans un contexte de vive concurrence mondiale, il convient d’adopter une approche européenne solide, commence ainsi le document d’une trentaine de pages. Un impératif que l’institution martèle tout au long de ce plan. « Il faut adopter une approche européenne commune en matière d’IA pour parvenir à une échelle suffisante et éviter la fragmentation du marché unique. La mise en place d’initiatives à l’échelle nationale pourrait nuire à la sécurité juridique, affaiblir la confiance des citoyens et empêcher l’apparition d’une industrie européenne dynamique, prévient la  Commission ».

Arthur Houindo

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

TOGO: Fin de la campagne présidentielle, les yeux rivés désormais sur les élections

ven Fév 21 , 2020
Stop et fin de la campagne électorale au Togo. Samedi, les Togolais devront choisir qui , parmi 7 candidats (…) , dirigera le pays pour cinq ans. Ils sont 7 sur la ligne de départ. Arthur Houindo Même si les financements publics qui leurs étaient destinés ont tardé à arriver, […]