Bénin/Commercialisation noix de cajou

Le Gouvernement en guerre contre les taxes illégales (La campagne lancée le 19 mars prochain à Djougou)

Prince G.

Les producteurs des noix de cajou peuvent désormais jouir pleinement des fruits de leur labeur. Le gouvernement de la Rupture s’est érigé en défenseur de leurs intérêts à travers un certain nombre de mesures prises et le respect des normes certifiées à l’international. C’est du moins ce qu’il convient de souligner au terme du Conseil des ministres de ce mercredi 19 février 2020. En effet, l’Exécutif béninois a décidé de fixer la commercialisation des noix de cajou du 19 mars au 31 octobre 2020. Quant au prix d’achat du kilogramme des noix de cajou au producteur, il a été fixé à 325 FCFA, conformément aux propositions des acteurs de la filière pour le compte de cette campagne. Une décision qui vient témoigner une fois encore du sens d’écoute du gouvernement et de sa détermination à développer la filière cajou. Il n’est plus un secret que la commercialisation des noix de cajou de commun accord avec les acteurs et la fixation du prix permettent d’évaluer de façon objective la campagne écoulée ainsi que la tendance des prix sur le marché du cajou au plan international. Cet ajustement de prix par rapport à la campagne écoulée vise également à préserver aussi bien les intérêts de la filière que de ses animateurs.

L’autre mesure très importante rappelée à tous ce mercredi à Cotonou, a été l’interdiction des sorties frauduleuses des noix du territoire national et de la perception de taxes autres que celles prévues par la loi de finances exercice 2020. L’Exécutif entend également prendre d’autres mesures salutaires pour mettre fin à certaines pratiques nuisibles à la filière et préserver les intérêts des producteurs. Il faut remarquer que le Gouvernement est dans une logique de perfectionnement et se montre attaché à la bonne santé de la filière en demandant de continuer à mettre en œuvre les meilleures pratiques en matière de culture, de vente groupée et d’utilisation d’instruments de mesure certifiés.

Prince G.

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

INAUGURATION DU SUPERCALCULATEUR LE PLUS PUISSANT D’EUROPE A L’UNIVERSITE DE STUTTGART

jeu Fév 20 , 2020
« Hawk » en service depuis ce 19 février 2020. L’université de Stuttgart met en service un supercalculateur de 38 millions d’euros. Le centre de calcul est le troisième le plus puissant d’Europe avec une capacité de calcul de 26 petaflops, et se classe au rang du huitième dans le monde.   […]