PRESIDENTIELLE AU TOGO : les dernières mises au point avant le scrutin du 22 février

À quelques heures de la fin de la campagne au Togo, les candidats continuent d’aller à la rencontre des populations. Ce mercredi a été marqué par le vote anticipé des forces de l’ordre.


Arthur Houindo

Comme à l’accoutumée, elles sont les premières à se rendre aux urnes, comme il est de tradition au Togo. Les forces de l’ordre et de sécurité vont voter 72 h avant le reste de la population.

Tchambakou Ayassor, le président de la Céni, qui tenait mardi une conférence de presse, a assuré que la Commission électorale avait pris toutes les dispositions pour que le scrutin dans son ensemble se passe dans les meilleures conditions. Le matériel sensible, comme les bulletins de vote ou l’encre indélébile, sera acheminé au dernier moment dans les 9 300 bureaux de vote du pays.

Le président de la Céni s’est également félicité du climat apaisé dans lequel se déroule cette campagne en dépit a-t-il précisé de quelques perturbations de meetings pour certains candidats. À trois jours du vote, les sept prétendants tentent eux de mobiliser leurs bases et de convaincre les indécis. Dans un entretien accordé mardi 18 février à l’AFP, Faure Gnassingbé a assuré que la pression djihadiste était « très forte » dans l’extrême-nord du pays. « Notre principale richesse, c’est la stabilité et la sécurité », a déclaré le président candidat au cours d’une déclaration de presse.


Arthur Houindo

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN : Compte rendu du Conseil des Ministres du 19 février 2020

mer Fév 19 , 2020
Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 19 février 2020 sous la présidence de Monsieur Patrice Talon, Président de la République. LIRE L’INTEGRALITE DU COMPTE RENDU ICI