COTE D’IVOIRE: Flambée du prix de l’anacarde en début de saison.

Comme à l’accoutumée, le gouvernement ivoirien a fixé le prix  de la noix de cajou avec une légère augmentation .Il sera de 400f CFA le kilogramme contre 375f en 2019.

Hyacinthe HOUETCHI

La côte d’ivoire s’est fixée l’objectif de produire 800.000 tonnes de cajou cette saison  alors qu’elle n’avait produit que 654.000 tonnes l’année dernière .Le but de cet objectif est de réduire le coût du  kilo d’anacarde qui a  coûté 25 francs de plus que l’an dernier.

CÔTE D’IVOIRE: Flambée du prix  de l’anacarde en début de saison

La gestion de la filière cajou en côte d’ivoire souffre de quelques irrégularités qui ouvrent les portes de la contrebande. Il ressort des analyses et enquêtes menées par les autorités ivoiriennes que 200.000 tonnes de noix de cajou ont  été envoyées illégalement vers les pays voisins l’an dernier, en particulier le Ghana. Quelques 16% des noix de cajou produites sont transformées en Côte d’Ivoire, loin de l’objectif de 50% fixé par les autorités en charge de la filière   d’ici 2023, et ce malgré une fiscalité soutenant la transformation locale. Cette situation s’explique par la fiscalité quasi nulle dans ce pays, qui rend plus intéressant d’exporter vers l’Asie les noix brutes via le port de Tema, que par Abidjan.

Faut-il y voir un lien de cause à effet ? Les autorités doivent revoir leurs copies pour l’essor et la rentabilité de la filière.

Hyacinthe HOUETCHI

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN : Activités du parti Bloc Républicain dans le 5ième arrondissement de Porto-Novo

sam Fév 15 , 2020
Dans le but d’accompagner les efforts du ministère de cadre de vie, les femmes du bloc républicain du 5ème arrondissement de Porto-Novo ont initiés de prendre les week-ends à profit pour rendre propre dans leur localité, les lieux du savoir de leurs enfants. Jojo K. Ainsi, très tôt ce samedi […]