CORONAVIRUS : LA SITUATION PREOCCUPE LES MINISTRES DE LA SANTE DE L’ESPACE CEDEAO

Les ministres en charge de la sante de la CEDEAO se réunissent en urgence à Bamako, ce14 février 2020, pour harmoniser et coordonner la préparation et la réponse régionales.

Arthur Houindo

L’ampleur que prend la contamination du virus du coronavirus inquiète les ministres en charge de la sante de la CEDEAO et l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) qui organise une réunion d’Urgence des Ministres de la Santé de la CEDEAO sur la Préparation et la Réponse à l’Epidémie de la Maladie de Covid-19. Selon le communiqué de l’organisation régionale, c’est suite à l’alerte du Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) que cette réunion a été convoquée.« Le Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que l’épidémie de Covid-19 constitue une urgence de santé publique de portée internationale. L’OMS signale aussi que le risque est très élevé en Chine, élevé au niveau régional et élevé au niveau mondial, y compris dans la région de la CEDEAO. Concernant la transmission interhumaine associée à la propagation rapide dans un contexte de mondialisation, il devient urgent pour chaque pays de mettre en place des outils de surveillance et de diagnostic ciblant le nouveau coronavirus afin de mieux préparer la réponse à d’éventuels cas ou foyers. « , peut-on lire dans le communiqué.« C’est dans ce contexte que l’OOAS organise cet important forum afin de renforcer les capacités des entités nationales et régionales de la région de la CEDEAO en matière de surveillance, de prévention et de détection précoce des épidémies du Covid-19. L’objectif visé par cette réunion de haut niveau est d’harmoniser les stratégies régionales de préparation à la prévention, à la détection précoce et au contrôle du Covid-19. », Précise le communiqué. Les pays concernés par cette rencontre régionale sont : le Bénin, le Burkina Faso, le Cabo Verde, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone, le Togo. « Les ministres en charge de la Santé des 15 pays de l’espace CEDEAO profiteront de cette occasion pour évaluer l’état de préparation régional et national en termes de surveillance, de gestion des cas, de prévention et de contrôle des infections, de laboratoires et de communication des risques. », peut lire dans les lignes d’un communiqué.

Arthur Houindo

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

COTE D'IVOIRE: Flambée du prix de l'anacarde en début de saison.

ven Fév 14 , 2020
Les ministres en charge de la sante de la CEDEAO se réunissent en urgence à Bamako, ce14 février 2020, pour harmoniser et coordonner la préparation et la réponse régionales. Arthur Houindo L’ampleur que prend la contamination du virus du coronavirus inquiète les ministres en charge de la sante de la […]