POLITIQUE : SUITE A LA CONTROVERSE DU RÉFÉRENDUM EN GUINÉE, L’UNION EUROPÉENNE INVITE LES DIFFÉRENTS PROTAGONISTES AU DIALOGUE.

L’opposition guinéenne proteste contre la tenue d’un référendum qu’elle juge comme un moyen du  président Alpha Condé pour briguer un troisième mandat. L’Union EUropéenne s’est dite prête à contribuer à un dialogue “inclusif”.

Hyacinthe HOUETCHI

L’Union Européenne ,craignant que la Guinée soit a nouveau le théâtre des actes de violence ,appelle toutes les forces politiques, les différentes institutions et les organisations de défense des droits de l’homme ainsi que celle de la société civile à œuvrer pour la sauvegarde de la paix . Elle les invite à un dialogue « inclusif » et s’est dite prête à les aider pour trouver une solution à leur problème. “L’unité et la paix en Guinée doivent prévaloir sur les intérêts partisans”, a-t-elle souligné vendredi dans un communiqué.

En effet, l’actuelle Constitution guinéenne limite à deux le nombre de mandats présidentiels. Malgré que l’avant-projet de nouvelle Constitution divulgué en décembre et qui sera soumis à un référendum dans moins d’un mois maintient cette limite, l’opposition soupçonne que l’adoption d’une nouvelle Constitution permettra à M. Condé, de remettre son compteur présidentiel à zéro. Face à cette situation l’UE estime que : “Les préparatifs du processus électoral et la décision de coupler les élections législatives du 1er mars 2020 à un référendum constitutionnel divisent profondément le pays”. Elle explique que : “L’importance de cette double échéance impose de s’assurer, dans le cadre d’un dialogue inclusif, des conditions de transparence et d’inclusivité, ainsi que du respect du cadre régissant les élections”. “Je suis prête à contribuer à la facilitation d’un dialogue inclusif, en partenariat avec les acteurs régionaux et internationaux”, a-t-elle ajouté.

Par ailleurs les États-Unis ont affirmé dans un communiqué vendredi dernier être préoccupés par la situation guinéenne et exhortent tous les guinéens à se  comprendre pour éviter un regain de tensions. “Nous invitons toutes les parties à se lancer dans un dialogue civil non violent” ont t – ils martelé.

Hyacinthe HOUETCHI

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Le Franco-Ivoirien Tidjane Thiam, directeur général du Crédit Suisse démissionne

dim Fév 9 , 2020
L’opposition guinéenne proteste contre la tenue d’un référendum qu’elle juge comme un moyen du  président Alpha Condé pour briguer un troisième mandat. L’Union EUropéenne s’est dite prête à contribuer à un dialogue “inclusif”. Hyacinthe HOUETCHI L’Union Européenne ,craignant que la Guinée soit a nouveau le théâtre des actes de violence […]