SANTE : LE PRESIDENT TALON SEDUIT SA POPULATION PAR LA SIGNATURE DU CONTRAT DE CONSTRUCTION DU PLUS GRAND HÔPITAL DE LA SOUS RÉGION.

Le président Patrice Talon et son gouvernement tiennent fermement  à leur promesse en procédant ce jeudi 6 février, à la signature du contrat de construction de l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi.

Soucieux du bien-être de sa population, M. Talon poursuit inlassablement les travaux de son programme d’actions au nombre desquels figure la construction d’un hôpital de référence à Abomey-Calavi. Prévu pour soulager les populations, il sera doté  de plusieurs unités et permettra désormais d’éviter  les évacuations sanitaires. D’une capacité d’accueil de plus de 500 patients, l’hôpital  se veut le plus complet  et le plus commode de l’Afrique de l’ouest.

L’acte qui consacrera sa réalisation fût posé ce jeudi par diverses autorités.

Présent à la cérémonie ,le Ministre de la Santé M. Benjamin HOUNKPATIN   déclare : << Il s’agit de l’hôpital de référence le plus complet de la sous-région ouest africaine qui a une capacité de 516 lits et qui dispose de services de pointe notamment dans le domaine médical, en cardiologie interventionnelle, de gastroentérologie, et d’autres spécialités médicales. En termes de chirurgie, nous avons la chirurgie cardiovasculaire et thoracique, de l’ophtalmologie et d’oto-rhino-laryngologie de pointe sans oublier d’autres services comme la chirurgie viscérale, la chirurgie traumatologique. Mais au-delà de cela, l’une des particularités de cet hôpital, c’est la mise en place pour la première fois au Bénin, d’un service de médecine nucléaire et de radiothérapie qui est d’appoint pour assurer une prise en charge optimale  désormais dans notre pays>>. D’autres personnalités notamment le représentant de l’entreprise en charge des travaux ( Bouygues Bâtiment international ) et le représentant de APHP ont respectivement pris la parole pour rassurer le gouvernement sur la qualité du travail ,le respect strict de la durée des travaux qui est de 36 mois et de son suivi rigoureux.

D’un coût global de  175.000.000 d’euros soit environ 116 milliards de FCFA cette infrastructure permettra aux populations de pousser un ouf de soulagement au plan sanitaire.le projet de construction et d’équipement de ce centre de référence se présente comme suit

I. SUPERFICIE : 16 hectares

II. Capacité en lits :

– 436 lits d’hospitalisation

– 80 lits en hôpital de jour

III. Principaux services

1. URGENCES ET REANIMATION médicale et chirurgicale

2. PÔLE ONCOLOGIE : Oncologie médicale ; Unité de soins palliatif ; Chirurgie gynécologique ; Oncologique

3. POLE CARDIO METABOLISME : Cardiologie conventionnelle ; Cardiologie interventionnelle ; Unité de Soins Intensifs en Cardiologie (USIC) ; Endocrinologie métabolisme

4. POLE DIGESTIF MEDICO-CHIRURGICAL : Hépato gastroentérologie ; Chirurgie hépatobiliaire et digestive

5. PÔLE LOCOMOTEUR et NEUROCHIRURGICAL : Traumatologie orthopédie ; Neurochirurgie

6. PÔLE CARDIOVASCULAIRE ET THORACIQUE : Chirurgie vasculaire ; Chirurgie thoracique

7. POLE NEPHRO-UROLOGIQUE : Service néphrologie ; Service urologique

8. PÔLE TETE ET COU : Maxillo-faciale ; Odontologie : Ophtalmo ; ORL

9. PÔLE DE MEDECINE NUCLEAIRE ET DE RADIOTHERAPIE

10. FUNERANIUM de 400 places avec offres de tous les services et offices mortuaires

IV. COUT

GLOBAL : environ 115 000 000 000 FCFA

DECOMPOSITION

– Travaux des infrastructures : 87 036 112 000 FCFA

– Equipements : 21 648 000 000 FCFA

– Maîtrise d’œuvre complète : 5 555 664 000 FCFA

– Système d’information : 560 224 000 FCFA.

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

TOGO : LANCEMENT DE LA MOBILISATION DES ÉLECTEURS POUR LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES.

ven Fév 7 , 2020
Le président Patrice Talon et son gouvernement tiennent fermement  à leur promesse en procédant ce jeudi 6 février, à la signature du contrat de construction de l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi. Soucieux du bien-être de sa population, M. Talon poursuit inlassablement les travaux de son programme d’actions au nombre desquels figure […]