Constitution d’une base de données des professionnels de santé : La méthode TALON Gouvernement pour régler le déficit de personnel qualifié

(Et garantir des soins de qualité aux populations partout sur l’ensemble du territoire)

La qualité des services sanitaires offerts aux populations sur l’ensemble du territoire national et le manque de personnels qualifiés dans les formations sanitaires préoccupent le Gouvernement du Président Patrice TALON. Il l’a fait savoir à travers la pertinence de la décision prise ce mercredi 15 janvier 2020 en Conseil des Ministres, de mettre en place une base de données des professionnels de santé sur le marché du travail au Bénin. En effet, pour y parvenir, le Gouvernement envisage d’ouvrir un registre d’inscription à l’intention des titulaires du diplôme d’Etat de doctorat en médecine et diplôme d’Etudes spécialisées (DES) ou doctorat de spécialité ; du diplôme d’Etat de doctorat en pharmacie et DES ou doctorat de spécialité ; du diplôme d’odontostomatologie et diplôme de spécialité ou doctorat de spécialité ; du diplôme d’Etat de doctorat en médecine, en pharmacie ou en odontostomatologie et des titulaires d’une licence ou d’un master professionnels dans une discipline paramédicale et ceux ayant un baccalauréat professionnel dans une discipline paramédicale. Pour ce qui est de la procédure, les données collectées seront traitées et analysées aux fins d’identifier les postulants éligibles. Ceux-ci seront ensuite soumis à un test d’aptitude à l’issue duquel les professionnels dont la qualification est confirmée intégreront labase à constituer.

Il n’est pas point un secret que la qualité des soins dans les formations sanitaires dépend de la qualification du personnel qui y sert. C’est donc dans l’optique de garantir des soins de qualité aux Béninois qui en ont d’ailleurs le plein droit conformément aux dispositions constitutionnelles que le Gouvernement a envisagé cette mesure visant à constituer un compendium des compétences du secteur. C’est une bonne approche qui permettra de gérer le manque de personnels qualifiés dans certains secteurs. Mieux, une mesure qui vient comme une suite logique des réformes engagées et qui sont en cours dans le secteur de la santé, surtout celle relative à « sédentariser » les médecins dans le public. Par ailleurs, la constitution d’une base de données des professionnels de santé au Bénin offriral’avantage de disposer, à titre prévisionnel,de personnels de santé pré-qualifiés et disponibles pour l’exercice de la profession. Ainsi, pour les recrutements dans le secteur et selon les besoins de compétence, la base de données sera exploitée en vue de combler les déficits observés dans la répartition des ressources humaines en santé aussi bien dans le public que dans le privé. De quoi régler également en partie la question du chômage dans ce secteur. Il faut également remarquer qu’en procédant ainsi, le Gouvernement pourra régler la question de disparité dans la répartition spatiale et géographique des personnels de santé. Toutes les régions du pays seront ainsi pourvues en personnels qualifiés. Au regard des profils recherchés pour la constitution de la base de données, on est en droit de croire sans se tromper que le Gouvernement de la Rupture vient de trouver la stratégie appropriée pour couvrir au terme de l’opération tous les besoins en professionnels de santé et partant, garantir aux populations, l’accès à des soins de qualité et partout sur le territoire national.

Prince G.

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Faux médicaments en Afrique, un trafic aux conséquences économiques désastreuses

ven Jan 17 , 2020
(Et garantir des soins de qualité aux populations partout sur l’ensemble du territoire) La qualité des services sanitaires offerts aux populations sur l’ensemble du territoire national et le manque de personnels qualifiés dans les formations sanitaires préoccupent le Gouvernement du Président Patrice TALON. Il l’a fait savoir à travers la […]