COTE D’IVOIRE: Bonoua, le 22ème roi des Abouré Ehivè intronisé

« Cette cérémonie vient mettre fin à une parenthèse de transition. À cet effet, il est heureux que par le dialogue, un consensus se soit dégagé dans le cadre de la médiation menée au nom du Président de la République Alassane Ouattara. Cela m’amène à me rappeler cette pensée forte du Président Félix Houphouët-Boigny qui disait : ‘’le dialogue est l’arme des forts et non des faibles. C’est l’arme de ceux qui font passer l’intérêt général avant l’intérêt personnel et leur amour propre’’. J’aimerais donc féliciter les membres des deux lignées Ehivè, tous les élus et cadres de Bonoua, pour leur implication en vue de l’aboutissement de ce processus (…) Majestés et chefs traditionnels, la nation tout entière attend que vous poursuiviez et intensifiez vos actions de médiation et le cas échéant de gestion des crises. Sa Majesté Nanan Miézan Kacou Venance, soyez donc pour votre brave peuple un acteur de paix, de cohésion sociale et de développement.

« Cette cérémonie vient mettre fin à une parenthèse de transition. À cet effet, il est heureux que par le dialogue, un consensus se soit dégagé dans le cadre de la médiation menée au nom du Président de la République Alassane Ouattara. Cela m’amène à me rappeler cette pensée forte du Président Félix Houphouët-Boigny qui disait : ‘’le dialogue est l’arme des forts et non des faibles. C’est l’arme de ceux qui font passer l’intérêt général avant l’intérêt personnel et leur amour propre’’. J’aimerais donc féliciter les membres des deux lignées Ehivè, tous les élus et cadres de Bonoua, pour leur implication en vue de l’aboutissement de ce processus (…) Majestés et chefs traditionnels, la nation tout entière attend que vous poursuiviez et intensifiez vos actions de médiation et le cas échéant de gestion des crises. Sa Majesté Nanan Miézan Kacou Venance, soyez donc pour votre brave peuple un acteur de paix, de cohésion sociale et de développement.

Ne dit-on pas que quand les arbres se querellent dans la forêt, les racines, elles, continuent toujours de s’embrasser ? Vous les anciens, les rois et chefs traditionnels, les sages, vous êtes les racines de notre société et de nos communautés. Alors, tant que les racines tiennent solidement dans le sol et continuent de s’embrasser, les arbres pourront peut-être ployer sous la force du vent mais ne tomberont jamais (…) Nous devons tous désarmer nos cœurs, nos plumes, nos esprits, nos langues et nos écrits. Je voudrais saisir cette heureuse occasion pour nous encourager, toutes et tous, à continuer à toujours regarder ensemble dans la même direction ; celle qui mène à la paix et au développement, celle qui amène la paix.» a fait savoir Kablan Duncan. 

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CEPAFE/ORPHELINAT célèbre ce samedi 21 décembre 2019 Noël aux enfants

ven Déc 20 , 2019
« Cette cérémonie vient mettre fin à une parenthèse de transition. À cet effet, il est heureux que par le dialogue, un consensus se soit dégagé dans le cadre de la médiation menée au nom du Président de la République Alassane Ouattara. Cela m’amène à me rappeler cette pensée forte […]