Le Ministre DOSSOUHOUI lance les journées scientifiques sur le coton et le palmier à huile.

Recherche et agriculture : Le Ministre Gaston Cossi DOSSOUHOUI lance les journées scientifiques sur le coton et le palmier à huile

La mise en œuvre du projet de Transition Agro écologique en Zone Cotonnière du Bénin « TAZCO » a permis de capitaliser des techniques Agro écologiques d’amélioration durable des systèmes de production de coton, adaptés aux conditions des cotonculteurs.

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Monsieur Gaston Cossi DOSSOUHOUI, était le 10 décembre 2019 à l’hôtel Azalaï de Cotonou pour procéder au lancement officiel des journées Scientifiques sur le Coton et le Palmier à huile, organisées par l’Institut National des Recherches Agricoles du Bénin. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Représentant de l’Ambassade de France au Bénin, Monsieur Gérald BRUN, le Directeur Régional du Cirad, Monsieur Patrice GRIMAUD, le Recteur de l’Université Nationale de l’Agriculture, Monsieur Gauthier BIAOU et des chercheurs.

Au début de la cérémonie, le Directeur Général de l’Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB), Monsieur Adolphe ADJANOHOUN, après avoir fait une historique de la collaboration fructueuse entre les Institutions béninoises et françaises dans le domaine de la recherche, a fait savoir que de nombreux projets ont vu le jour et ont permis de faire des avancées en terme d’amélioration de la productivité, notamment du coton et du palmier à huile, d’amélioration de la Santé des sols cultivés et d’amélioration de l’accès des acteurs aux innovations générées.

Pour lui, la mise en œuvre du projet de Transition Agro écologique en Zone Cotonnière du Bénin « TAZCO » a permis de capitaliser des techniques Agro écologiques d’amélioration durable des systèmes de production de coton, adaptés aux conditions des cotonculteurs.

Pour le Directeur Régional du Cirad, la recherche pour le développement sur les agrosystèmes à base de coton est une priorité de longue date pour le Cirad dans ses zones de production et elle se nourrit d’un compagnonnage historique entre le Bénin et la France. Et l’impact de telles journées est fort pour la valorisation des acquis de recherches.

Pour le Représentant de l’ambassade de France, Monsieur Gérald BRUN, l’ambassade se félicite pour cette collaboration entre les deux pays et s’associe aux travaux de ces journées Scientifiques.

Prenant la parole pour son discours d’ouverture, le Ministre Gaston Cossi DOSSOUHOUI a martelé que le Coton et le Palmier à huile sont aujourd’hui deux filières phares de l’économie d Bénin. Et il faudra relever de nouveaux défis, notamment de l’amélioration des rendements et de la qualité des produits dans le contexte de changement climatique, de la nécessité de la mécanisation des opérations de production, de récolte et de post-récolte et de l’accès des produits au marché chaque jour plus concurrentiel. D’où ce colloque vient à point nommé, selon le Ministre.

Il se dit certain qu’il permettra de faire le point du chemin parcouru par la recherche agricole sur le Coton et le Palmier à huile et de capitaliser les acquis en vue de leur meilleure diffusion et valorisation. Des leçons du passé seront tirées afin de définir de manière concertée les nouveaux axes de recherche et les nouvelles collaborations à nouer aux fins d’obtenir de meilleurs résultats pour le bien des populations et de l’économie béninoise.

Il faut noter que les journées prendront fin le jeudi 12 décembre 2019 et seront meublées de plusieurs panels et communications.

Source: gouv.bj//

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Réforme des retraites: Édouard Philippe n’a pas «convaincu» les Français

ven Déc 13 , 2019
Recherche et agriculture : Le Ministre Gaston Cossi DOSSOUHOUI lance les journées scientifiques sur le coton et le palmier à huile La mise en œuvre du projet de Transition Agro écologique en Zone Cotonnière du Bénin « TAZCO » a permis de capitaliser des techniques Agro écologiques d’amélioration durable des systèmes de […]