Thomas Pesquet repartira dans l’espace en 2021

Thomas Pesquet repartira dans l’espace en 2021 : « Mon entraînement va débuter très rapidement »

Thomas Pesquet repartira pour la station spatiale internationale (ISS) en 2021, pour une seconde mission. Il s’apprête à entamer 18 mois d’entraînement : « C’est beaucoup de boulot », affirme-t-il au micro d’Europe 1. 

INTERVIEW

Il repart dans les étoiles. Thomas Pesquet retrouvera station spatiale internationale (ISS) en 2021 pour une seconde mission, après celle réalisée entre novembre 2016 et juin 2017. Mais avant de partir, il doit retourner à l’entraînement. Même si ce dernier sera un peu moins long que le précédent, les exercices doivent tout de même se dérouler sur quelques 18 mois.

« L’entraînement va débuter très rapidement. La deuxième fois ça va plus vite. Pour ma première mission, il avait duré quatre ans et demi ! », se souvient Thomas Pesquet au micro d’Europe 1. « Il y a des choses que je n’ai pas besoin de réapprendre depuis le début, mais c’est quand même beaucoup de boulot… »

Objectif Lune

Et ce n’est pas fini. « Après ça, on est engagé avec l’agence spatiale européenne », confie-t-il. Leur projet ? « Un retour sur la Lune. D’abord autour, avec une petite station, puis à la surface, avec des missions un peu plus pérennes. On n’y va pas pour planter un drapeau, mais pour s’installer, et faire de la science ! » Thomas Pesquet ne compte toujours pas s’arrêter là. « Et un jour on ira sur Mars ! »

Par Elodie Fournier, édité par Laetitia Drevet /E1

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

La Coupe de la fédération pour remplacer la Coupe du Bénin

lun Déc 2 , 2019
Thomas Pesquet repartira dans l’espace en 2021 : « Mon entraînement va débuter très rapidement » Thomas Pesquet repartira pour la station spatiale internationale (ISS) en 2021, pour une seconde mission. Il s’apprête à entamer 18 mois d’entraînement : « C’est beaucoup de boulot », affirme-t-il au micro d’Europe 1.  INTERVIEW Il repart dans […]