Le ministre HEHOMEY devant la commission budgétaire!

Passage du ministre des Infrastructures et des transports devant la commission budgétaire

Plus de 91 milliards FCFA pour les grands projets routiers en 2020

La session budgétaire de l’Assemblée nationale se poursuit avec le passage ce mardi du ministre des Infrastructures et des Transports Hervé HEHOMEY. Pour le compte de l’année 2020, il prévoit pour son département ministériel un budget qui s’élève à la somme de 91 485 414 261 Francs CFA. Ce budget se décompose en deux grandes parties à savoir : le fonctionnement estimé à 3 691 438 261 Francs CFA et les investissements qui se chiffrent à 87 793 976 000 Francs CFA.

Devant les députés, Hervé HEHOMEY a décliné le budget 2020 de son ministère qui sera essentiellement consacré à des grandes actions d’investissement telles : la modernisation des liaisons routières ; l’entretien du réseau routier ; le désenclavement des zones de production et les localités rurales ; la construction d’ouvrages spécifiques pour faciliter la circulation des personnes et des biens. Les grandes actions prévues, permettront la poursuite ou le lancement de nouveaux chantiers de construction de routes et d’ouvrages spécifiques sur toute l’étendue du territoire. 

Outre les projets inscrits au programme d’investissement public (Pip), le ministre Hervé HEHOMEY a expliqué aux députés qu’il y a aussi des actions non financées par le Pip. Il s’agit principalement de plus d’une dizaine de projets d’aménagement et de bitumage de diverses routes réparties dans diverses localités du pays à l’instar des routes Dassa-Savalou-Djougou longue de 255,732 Kilomètres ; Abomey-Djidja longue de 32 kilomètres et ses bretelles ; la route Toffo-Lalo longue de 38, 50 kilomètres et Nikki-Kalalé-Ségbana, pour ne citer que ces exemples.

A sa sortie des travaux en commission budgétaire, le ministre Hervé HEHOMEY a sacrifié à la tradition en s’adressant à la presse parlementaire. Après avoir présenté les grandes lignes de son budget il a mis l’accent sur les nouveaux projets à savoir : l’aéroport de Glo-Djigbé pour lequel la phase de dédommagement des personnes impactées par le projet est en cours ainsi que les études de faisabilité achevées ; le projet de contournement nord de Cotonou ; la route Sèmè-Porto y compris l’ouvrage sur la lagune de Porto-Novo ; ainsi que des ouvrages spécifiques à construire. Pour finir, il a remercié les députés pour l’intérêt particulier qu’ils portent au secteur des infrastructures et des transports.

Source: Gouv.BJ

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Manœuvre "Singré 2019" : Forces Armées Béninoises

sam Nov 30 , 2019
Passage du ministre des Infrastructures et des transports devant la commission budgétaire Plus de 91 milliards FCFA pour les grands projets routiers en 2020 La session budgétaire de l’Assemblée nationale se poursuit avec le passage ce mardi du ministre des Infrastructures et des Transports Hervé HEHOMEY. Pour le compte de […]