Bénin : Modification de la loi fondamentale

Auteur : Brice Dossougouin.

MODIFICATION DE LA LOI FONDAMENTALE ET RESPECT DES FONDAMENTAUX

Dr Inès Hadonou-Toffoun se réjouit des avantages de la gent féminine

La modification de la loi fondamentale du Bénin, vieille de 29 ans, intervenue du jeudi 31 octobre au vendredi 1er novembre dernier par les députés de la huitième législature n’a laissé personne indifférente. Les béninois lambdas et les hommes politiques y vont de leurs appréciations chacun en ce qui le concerne. L’ acte  était inédit et historique à plus d’un titre.

Pour  le Dr Inès Hadonou-Toffoun, Directrice de l’Administration Pénitentiaire et de la Protection des Droits Humains et membre fondateur du Bloc Républicain, le Bénin de Patrice Talon vient par cet acte de confirmer son statut de laboratoire de la démocratie en Afrique.

Plusieurs raisons, notamment cinq articles sur la quarantaine adoptés confortent l’homme dans sa posture de béninois fier qui tire chapeau à l’actuel locataire  du Palais de la marina véritable chef d’orchestre de ce qui s’est passé.

A l’en croire, le respect des acquis démocratiques par le Président de la République qui bien que disposant de toutes les cartes en main pour emboîter le pas aux chefs d’État en exercice de la sous-région , n’a pas  voulu de faveur pour s’éterniser au pouvoir; est  une innovation qui restera à jamais gravée dans la mémoire collective. D’autre part, de la limitation à trois mandats des députés afin de permettre aux jeunes de pouvoir faire l’expérience parlementaire ,  l’organisation des élections générales pour réduire les dépenses électorales qui affectaient énormément les finances publiques ,  l’institutionnalisation de la chefferie traditionnelle, qui vient renforcer la culture béninoise, levier de développement etc…. sont autant d’innovations à saluer. Et  cette brave femme amazone des temps modernes;  leader de la 5 ème circonscription électorale  loue à sa juste valeur; le leadership du Chef de l’Etat

La femme: une pionnière du développement

Par ailleurs, la promotion du militantisme des femmes en politique, désormais une réalité, est aussi l’autre point de satisfaction de la directrice Inès Hadonou- Toffoun qui affirme que  les parlements avec plus de femmes adoptent davantage de lois sur des questions sociales clés telles que la santé, l’éducation, la lutte contre la discrimination et la pension alimentaire pour les enfants. C’est à cet effet qu’il fait remarquer que l’équité pour les femmes signifie le Progrès pour tous. Au regard de tout ceci, l’actrice politique de la 5 ème Circonscription Électorale  salue et loue la vision républicaine du Président Patrice TALON qui dit-elle est un homme d’État qui donne par l’acte posé le bon exemple aux dirigeants africains qui ont tendance à tripatouiller les lois fondamentales pour rester au pouvoir ad vitam aeternam. Elle reste confiante que la femme Béninoise sera plus respectée et le développement sera assuré.

Elle profite de l’occasion pour lancer un vibrant appel à la femme de militer afin de participer à la gestion publique pour le développement de sa nation.

Auteur : Brice Dossougouin.

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Jules C. SOSSOU, une étoile brillante au firmament du développement

mer Nov 13 , 2019
Auteur : Brice Dossougouin. MODIFICATION DE LA LOI FONDAMENTALE ET RESPECT DES FONDAMENTAUX Dr Inès Hadonou-Toffoun se réjouit des avantages de la gent féminine La modification de la loi fondamentale du Bénin, vieille de 29 ans, intervenue du jeudi 31 octobre au vendredi 1er novembre dernier par les députés de […]