Interview de Mariam DJAOUGA, promotrice de l’agence « Mamou Voyage »

INTERVIEW ACCORDÉE PAR MADAME MARIAM DJAOUGA, PROMOTRICE DE L’AGENCE DE VOYAGE ET DE TOURISME MAMOU VOYAGE

FIRST AFRIQUE : Bonjour madame MARIAM DJAOUGA, vous êtes la promotrice de l’Agence de Voyage et de Tourisme MAMOU VOYAGE. Nous avons constaté que vous voulez convoyer des touristes à la fête de la Gaani. Qu’en est-il réellement ?

MARIAM DJAOUGA:  je vous remercie. Il faut dire que depuis 2013, Mamou voyage s’est donné comme arme de  défendre et de pouvoir le tourisme local. On avait même initié un produit « je connais le Bénin ». L’objectif c’était de donner l’opportunité aux béninois de découvrir leur pays, car de nos recherches, nous avons constaté que deux béninois sur dix connaissent réellement leur pays. C’est comme ça MAMOU a voulu apporter sa contribution et sa touche à la chose, en donnant bien sûr l’opportunité aux béninois quel que soit leur région d’origine,  de découvrir leur pays. C’est dans cette même optique que nous avons  initié le produit  « EXPÉDITION GAANI » toujours dans le soucis de  faire  découvrir la culture à travers bien sûr tout ce qu’on connait à la Gaani comme richesses culturelles,  comme rencontre et brassage entre plusieurs cultures notamment  le BOO le BARIBA et le PEULH.

Donc nous sommes toujours dans notre lancée, dans notre vision qui est la promotion du tourisme local. « EXCURSION GAANI » c’est une excursion de 3 trois jours qui permettra aux gens qui pensaient que le Bénin s’arrête à Bohicon, Cotonou ou Porto-Novo, qu’ils se trompent, et que le Bénin est encore bien étendu jusqu’à Nikki qui est quand même la capitale de la royauté du Septentrion, la capitale de la richesse culturelle Baatonou  Peulh et Boo.

À travers cette excursion, nos hôtes auront à découvrir les différents sites qui ont marqué l’ère culturel Baatonou à travers les âges, les histoires, en tout cas tout ce qui a marqué ce royaume. En dehors de tout ceci,  nous avons prévu faire le tour de la culture de ces peuples.

Donc voilà un peu. L’excursion c’est 3 jours, et c’est un package qui comporte le transport aller-retour, la restauration complète entendez, le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. Il y a aussi l’hébergement dans un hôtel quand même de grand standing et reconnu pour sa quiétude, et qui remplit les conditions sécuritaires exigées. C’est un hôtel qui fait partie des grands hôtels de la localité. Voilà ce que je peux dire, et on ne peut pas s’offrir ce voyage sans revenir avec un souvenir. Pour cela,  MAMOU VOYAGE offrira aux participants, des Gadgets et des souvenirs. Donc,  nous avons prévu des surprises pour  nos le participants.

FIRST AFRIQUE: Madame dites-nous, ça fait déjà 3 ans que vous vous êtes mis sur ce projet. Quelle est  la particularité de cette année ?

MARIAM DJAOUGA : Oui, cette année on a innové  à travers la condition d’hébergement. On hébergeait nos invités  dans des résidences,  ce qui n’était pas trop commode. La particularité cette année c’est le volet hébergement que nous avons revu et corrigé. L’autre chose c’est au niveau de la manifestation proprement dite. À ce niveau, il y a beaucoup de choses qui ont été revues, à travers l’accompagnement du gouvernement qui a beaucoup innové  au niveau de la cour royale, avec un programme plus précis sur les manifestations. Il y a aussi beaucoup d’autres choses qui se sont ajoutées comparativement aux années passées. Je pu vous dire que cette année aura  une coloration plus  particulière.

FIRST AFRIQUE: Vous venez de citer l’hébergement, la restauration, le transport. Tout le monde sait aujourd’hui ce que vaut la cherté de la vie au Bénin.  Pensez-vous vous que les gens pourront s’offrir ce rêve ? 

 MARIAM DJAOUGA: Merci bien, mais nous pouvons vous dire que tout ceci est à un coût forfaitaire de 50.000 francs CFA. Vous savez, c’est un coup forfaitaire comme je vous le dis, et je peux vous dire que l’intention ce n’est pas forcément pour faire des bénéfices ou pour faire un gain, c’est vrai je suis commerçante en tant  qu’un entrepreneur, mais moi ma vision c’est de faire la promotion du tourisme local et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai mis l’excursion à un taux forfaitaire de 50.000 francs toute taxe confondue.

Je suis de Nikki, et ça vient à point nommé. Pour moi, c’est ce que je peux faire pour accompagner le gouvernement. Je sais que le souci du président de la République aujourd’hui, c’est de faire la promotion du tourisme local. Si nous même, nous ne nous intéressons pas à ce que nous avons de plus beau,  personne ne viendra le faire à notre place et il nous sera difficile de l’exporter nous-mêmes.

Donc c’est à  un coût vraiment forfaitaire, vous voyez vous-même 50.000 francs pour un Package qui prend tout ça en considération, c’est une aubaine.

FIRST AFRIQUE: À part la Gaani, sur quelle autre scène culturelle vous retrouvez-vous au Bénin ?

MARIAM DJAOUGA: Non, pour le moment c’est la seule scène culturelle sur laquelle MAMOU VOYAGE se focalise, mais je pense que les années à venir,  nous verrons dans quelle mesure  accompagner  les autres fêtes identitaires dans la promotion de leurs cultures, comme les glehouéxué, les tollixué, les Sètòxué, les wémèxué,  les 15 Août,  les maxihuendo, les Nonvitcha.

Je pense qu’aux prochaines éditions, MAMOU sera présent, pourquoi pas ?

ce ne serait pas seulement sur Nikki, nous comptons  élargir  notre champ d’action avec la participation active à ces différentes célébrations culturelles.

FIRST AFRIQUE: Votre mot de conclusion à l’endroit de tous ceux qui veulent vraiment participer à cette excursion.

MARIAM MAMOU:  D’abord je veux déjà commencer par les remercier pour la confiance qu’ils ont placé en MAMOU VOYAGE,  et les rassurer de ce qu’ils ne se sont pas trompés, leur dire que nous avons pris toutes les dispositions sécuritaires et logistiques, je les informe que je ferai partie moi-même de la délégation, je serai présente sur le terrain, je pu les rassurer de ce que tout se passera bien, qu’ils ne seront pas déçus, ils seront entièrement  pris en charge  comme cela se doit.

En un mot, ils ne vont pas regretter de nous avoir choisis.

Transcription: Irené Sèmako DAZAN.

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Bénin : Modification de la loi fondamentale

ven Nov 8 , 2019
INTERVIEW ACCORDÉE PAR MADAME MARIAM DJAOUGA, PROMOTRICE DE L’AGENCE DE VOYAGE ET DE TOURISME MAMOU VOYAGE FIRST AFRIQUE : Bonjour madame MARIAM DJAOUGA, vous êtes la promotrice de l’Agence de Voyage et de Tourisme MAMOU VOYAGE. Nous avons constaté que vous voulez convoyer des touristes à la fête de la […]