• 27 May 2019
0 Comments

La tête est à achée au reste du corps, c’est un fait anatomique indiscutable. Pourquoi alors tant de soignants oublient-ils quand ils traitent un symptôme ou une pathologie, l’existence de la tête du cerveau qu’il abrite ? Je crois profondément qu’ils font fausse route.

Les scientifiques et les médecins commencent à entrevoir les mystères tapis dans le cerveau, cette nouvelle frontière de la recherche médicale à franchir. La pratique thérapeutique s’éloigne enfin du modèle qui visait uniquement à soigner un symptôme lié à un organe ou à un système physiologique pour s’intéresser au corps humain dans son ensemble – où le cerveau règne en maitre.

Lorsqu’on est confronté à un problème de santé, il faut d’abord chercher du côté du cerveau, car ce dernier joue un rôle prépondérant. Chaque jour, des millions de diagnostics sont posés (maux de tête insomnie, dépression, obésité, maladie cardiovasculaire voire cancer) sans ….. >>> Magazine Mars 2019

Author

fkints@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *