SENEGAL. Train express régional lancé.

A la gare ferroviaire de Dakar, un événement important est à inscrire dans les annales. Il s’agit du lancement à titre provisoire du trajet inaugural du ‘’Train express régional’’ (Ter), Fermé en 2006, l’édifice a été rouvert le lundi 14 janvier passé, après rénovation. Et voici le Sénégal qui par le truchement de ce moyen de transport indéniable décidé à combler un grand retard. ‘’Et j’entends siffler le train’’, a chanté l’autre.

« A présent que nous avons franchi l’étape de réception du projet, tout le monde est sans doute impatient de voyager à bord du Ter dès demain. Mais il nous faut aussi satisfaire les standards de sécurité, de sûreté et d’exploitation de la ligne. Nous allons donc poursuivre le travail sur les étapes nécessaires à la mise en service du Ter, y compris la construction du mur de sécurisation du trajet. Je fais confiance à nos équipes et aux entreprises partenaires pour relever ce défi dans les meilleurs délais’’, a déclaré le président Macky Sall très fier de ce joyau. 

En effet, le président de la République du Sénégal et ses différents partenaires au développement étaient à bord du ‘’Train express régional’’ (Ter). A événement spécial, invités spéciaux.

En effet, à ce lancement du trajet inaugural ce jour-là, le Ter, a fait un grand périple. Il a quitté Diamniadio a fait escale d’abord à Rufisque. Il a ensuite un tour à la gare de maintenance de Colobane, avant de rallier la gare ferroviaire de Dakar où la cérémonie d’inauguration a eu lieu.  Pour autant, ce n’est pas pour demain que les sénégalais pourront voyager à bord du Ter. Il doit encore patienter six mois.

Malgré cette attente avant le démarrage de l’exploitation du Ter, le chef de l’Etat s’enorgueillit tout de même de la réussite du projet dans les délais. ‘’Le temps de l’action nous rassemble aujourd’hui devant la majestueuse et emblématique gare de Dakar. Nous sommes réunis ici pour honorer un rendez-vous et tenir une promesse faite il y a deux ans et un mois, quand nous procédions, le 14 décembre 2016, à Diamniadio, au lancement du grand chantier du Train express régional Dakar – Aibd, sur 55 km. Ainsi dit, ainsi fait, nous y voilà. Nous réceptionnons la première phase’’, a poursuit le président Sall.

Le Sénégal a compris que le développement…

Pour le président Macky Sall, les sénégalaises et les sénégalais méritent de voyager dans le confort et la sécurité, en maitrisant leur temps, avec un système de transport de masse répondant aux meilleurs standards internationaux. C’est pourquoi, souligne-t-il, le Ter a été conçu pour répondre à ce besoin en assurant des liaisons rapides, ponctuelles et régulières, soit 7 minutes entre Dakar et sa proche banlieue ; 22 minutes entre Dakar et Diamniadio et 45 minutes entre Dakar et l’aéroport international Blaise Diagne.

Poursuivant, il a déclaré que pour la première phase du projet, l’Etat du Sénégal a acquis 15 trains, auxquels s’ajouteront sept autres dans la deuxième phase pour les besoins de la desserte de l’aéroport Blaise Diagne.

Chaque train, composé de quatre wagons, peut accueillir jusqu’à 565 passagers répartis entre les classes économiques et affaires, toutes climatisées et dotées d’un réseau wifi, à en croire le chef de l’Etat.

Macky Sall a également souligné que les passagers voyageront dans le confort, en restant connectés pour le travail ou le loisir, en contact avec la famille, les amis et les collègues.


____ Suite dans le Magazine de Mars 2019____

La Rédaction

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CONGO: l’agriculture devient une priorité

lun Mar 4 , 2019
A la gare ferroviaire de Dakar, un événement important est à inscrire dans les annales. Il s’agit du lancement à titre provisoire du trajet inaugural du ‘’Train express régional’’ (Ter), Fermé en 2006, l’édifice a été rouvert le lundi 14 janvier passé, après rénovation. Et voici le Sénégal qui par […]