• 27 May 2019
0 Comments

FC-Afrique :  Où en est aujourd’hui Lille métropole basket clubs au cours de cette saison 2018-2019 ?


 Pr Bienvenue D:
Nous sommes à la 11ième sur les 34 que compte la saison régulière du championnat avec 5 victoires et 6 défaites. Le bilan est pour le moment en dessous de nos attentes mais la saison reste longue. Nous avons connu un début de championnat chahuté par des blessures. Ce n’est pas une excuse, toutes les équipes connaissent ces difficultés un moment ou un autre pendant la saison. Il faut également relativiser car nous ne sommes qu’à deux victoires des 4 premières places du championnat et il reste encore 23 matchs à jouer.
L’objectif de début de saison reste le même.

 

FC-Afrique :
Au regard des objectifs en début de saison, Lille métropole basket clubs est-il en phase ou en difficulté en terme de performances suivant son plan technico-tactique ?

 

Pr Bienvenue D :
Non, l’objectif sera atteint. Nous nous sommes fixés l’objectif de faire mieux que la saison précédente. Je rappelle nous avons terminé 5ème de la saison régulière et sommes sortis des play-offs à la demie finale. L’objectif reste le même.

 

FC-Afrique :
En 2000, Lille métropole basket clubs a fusionné avec le Lille Université Club. S’agissait-il de miser sur le savoir et la fougue de la jeunesse? Et pourquoi la mayonnaise région qui ont connu ses turbulences qui conduisent à des descentes successives.

Si en vous appuyant sur le terreau vivifier d’une université comme cela se fait aux USA, la première met-elle du temps à prendre ?

 

Pr Bienvenue D:
Il s’agissait surtout de miser sur la formation. Après cette fusion, le club est passé des fonds de la départementale au championnat national N3 puis a gravi les échelons pour s’installer en Pro B depuis maintenant une dizaine d’années.

La mayonnaise a bien pris. L’objectif est d’installer le club élite de la métropole lilloise dans Lille intramuros. Ce qui a permis et favorisé le développement des dernières années. Il faut savoir prendre le temps pour la construction d’un projet solide et qui permet de consolider les acquis. Il ne sert à rien de faire des allers retours, en niveaux supérieurs et inférieurs et qui parfois peuvent déséquilibrer les modèles.


[Suite dans le Magazine FC-Afrique (First Contact of Africa) N° 0000]

Author

fkints@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *