Pour l’AFRIQUE qui gagne!

FCAfrique! Bientôt dans les kiosques en Afrique et dans le monde pour valoriser un continent qui gagne.

L’Afrique, depuis quelques années, est rentrée dans une phase de croissance économique. Cependant, la couverture médiatique sur cette question reste défaitiste: car «Pas assez.» ou «Trop peu.», en somme un service minimum.

Si la couverture médiatique relative à l’Afrique dont la croissance est pourtant manifeste n’est pas à la hauteur des espérances, c’est parce que la presse internationale refuse de se démarquer des décennies d’images de pauvreté, de misère, de maladie, de conflits armés qui collent au continent noir…

Même si on ne doit pas occulter la question de la détresse humaine en Afrique, il est impérieux de mettre en avant les progrès économiques, surtout lorsqu’ils sont réels et importants. Alors pourquoi ne pas relayer la reprise économique de l’Afrique sans systématiquement la minimiser ?

Oui, aujourd’hui par la croissance, le bien-être est là. La qualité de vie n’est plus un rêve. L’activité économique marchande n’est pas une illusion. Résultat, la croissance est indéniable. Elle est avérée. Elle reflète les réalités vécues par les Africains, les mutations et les transformations qui s’opèrent en Afrique. Alors pourquoi continuer par matraquer et accabler l’Afrique quand sa croissance connait de plus en plus, un élan d’engagement.

Mieux, la croissance en Afrique matérialise le ressenti des Africains sur leurs trajectoires individuelles et collectives vers le progrès économique et social du continent. Avec la croissance actuelle, l’Afrique active le renversement idéologique sur la pauvreté. Et c’est pour cela qu’il faut que les médias africains aillent au charbon en mettant en exergue l’approfondissement et la diversification des enjeux.

Face à cette perspective, le mensuel et magazine ‘’FCAfrique’’ dès ce numéro 000 va apporter sa pierre à l’édifice.

Ainsi, votre magazine va désormais contribuer à la promotion de toutes les initiatives entrepreneuriales dans les domaines du TIC, de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, de l’économie, du développement communautaire, des énergies renouvelables aussi bien en Afrique que dans la diaspora africaine dans le monde. Mieux, au plan des transports et des échanges extérieurs, votre journal va valoriser le contexte agricole exceptionnel et la politique volontariste d’investissements publics.

En outre, le magazine ‘’FCAfrique’’ doit exalter tout ce qui se fera dans l’Afrique d’aujourd’hui et dont les actes palpables sont la réduction de la fracture numérique et la maitrise de l’intelligence artificielle…

En plus, votre magazine ‘’FCAfrique’’ doit soutenir les pays pétroliers. Il réservera une attention particulière aux pays non producteurs d’or noir. Les performances de ces derniers à l’instar du Bostonna, de l’Ethiopie, de la Tanzanie… ne doivent être sous l’éteignoir. Ces pays grâce à des réformes ont une progression d’un PIB en moyenne de 6 % du fait de leurs revenus fiscaux qui ont quadruplé. Voilà des signes qui démontrent que l’Afrique gagne déjà.

A votre grande surprise, ‘’FCAfrique’’ ne parlera pas de politique où ne fera pas de politique politicienne. Votre magazine sera au service de la politique du développement.

En somme, il s’agit d’éviter les aspects disetteux et traîne-misère de l’Afrique mais de rester coller le plus possible à l’autre réalité, celle de l’Afrique qui se relève et qui gagne. Pour ce faire, chaque mois donc, à travers des rubriques générales et spécifiques, les pistes de réflexions précédemment décrites vont meubler votre magazine.

Pour ce faire FCAfrique va compter sur son bon carnet d’adresses aussi bien en Afrique que dans le monde. Mieux, c’est une équipe de professionnels des médias aguerris dans toute l’Afrique, mais aussi aux USA, en Chine, en France, en Grande-Bretagne, en Belgique … qui sera mise à contribution.

Tout cela se fera sous l’aile triomphante de votre modeste serviteur, moi qui me définis : « Comme un citoyen d’Afrique même si je vis en France depuis deux décennies ».
A travers ce challenge, je veux insuffler grâce à tout le personnel, un dynamisme, une vitalité, un style, une énergie, une notion d’efforts pour accompagner l’Afrique qui réussit. ‘’FCAfrique’’ a son siège en France à Lille et sera édité par le groupe Fikinfo.

Avec FCAfrique, le rêve est permis pour l’Afrique. Rêvons donc ensemble pour elle, car le meilleur reste à venir.


Wilfrid KINTOSSOU

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Côte d'Ivoire: Mise en service d’un "Supercalculateur"

sam Jan 5 , 2019
FCAfrique! Bientôt dans les kiosques en Afrique et dans le monde pour valoriser un continent qui gagne. L’Afrique, depuis quelques années, est rentrée dans une phase de croissance économique. Cependant, la couverture médiatique sur cette question reste défaitiste: car «Pas assez.» ou «Trop peu.», en somme un service minimum. Si […]