Côte d’Ivoire: Un report de la date des municipales et régionales se préciserait avec la nouvelle configuration politique

L’élection couplée des municipales et régionales aura-t-elle lieu à la date du 13 octobre comme annoncé par les autorités ivoiriennes.

A deux mois de cette échéance électorale, il apparait de plus en plus difficile d’affirmer que la   date indiquée sera respectée.

En effet, on apprend de sources diplomatiques de premier plan, que les municipales et régionales seront reportées et auront lieu à une date ultérieure qui n’est pas encore définie.

C’est du moins, la proposition que l’Etat français aurait faite au Président ivoirien en  France depuis quelques jours dans le cadre d’un séjour privé.
Nos sources précisent qu’Alassane Ouattara devrait d’abord reprendre l’opération de révision de la liste électorale et reformer la CEI.

L’Élysée aurait également suggéré au Président d’honneur du RDR et Président du  RHDP Unifié de ne plus se représenter à la présidentielle de 2020. A cette heure, même s’il le discours de ce dernier fut un temps, et sans nul doute pour cause de maintien de son autorité et celle de l’Etat dans le pays, nuancé sur cet sujet, tout indique désormais qu’Alassane Ouattara respectera sa promesse de deux mandats.

Enfin et toujours selon nos informations, lui est enfin demandé de faciliter l’ouverture des médias d’Etat aux partis de l’opposition et de leur permettre de s’exprimer, car la configuration politique a changé en Côte d’Ivoire depuis la montée en puissance de Guillaume Soro avec sa ligne d’apaisement de paix et de réconciliation, le libération des proches de Laurent Gbagbo dont son épouse et la clarification officielle du PDCI quant au parti unifié RHDP.

Wassimagnon, Abidjan

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Renverser le vieillissement sur des cellules humaines !

lun Août 13 , 2018
L’élection couplée des municipales et régionales aura-t-elle lieu à la date du 13 octobre comme annoncé par les autorités ivoiriennes. A deux mois de cette échéance électorale, il apparait de plus en plus difficile d’affirmer que la   date indiquée sera respectée. En effet, on apprend de sources diplomatiques de premier plan, que […]