Côte d’Ivoire: 4è congrès du FPI, Laurent Gbagbo désigné candidat!

Les 3 et 4 août prochains, l’une des branches du Front Populaire Ivoirien (FPI) tient son 4è Congrès Ordinaire. Le Président Laurent Gbagbo, Président de cette branche du  FPI selon les «Gbagbo ou rien » est candidat à sa propre succession. Son directeur de campagne a été désigné ce samedi 21 juillet 2018 par la direction du FPI tendance Sangaré.

C’est pendant un comité centrale ce samedi 21 juillet que la nomination du docteur Assoa Adou, détenu à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) a été prise. Cette réunion qui s’est déroulée de 10H à 15H, avait plusieurs points à l’ordre du jour, dont la candidature de  Laurent Gbagbo à sa propre succession à la tête de la branche du FPI dirigé par Sangaré et la désignation du ministre Assoa Adou comme directeur de campagne. Le ministre Assoa Assou sera secondé par le vice-président du FPI Gnagne Yadou.

Pour Stéphane Aristide Lorougnon, militant du FPI proche de Sangaré, la nomination du docteur  Assoa Adou comme directeur de campagne apparaît comme une marque de reconnaissance

«Le ministre Assoa Adou est un ami de longue date de Laurent Gbagbo. Ce dernier était au Ghana quand il a décidé de rentrer en 2015 pour poursuivre le combat de Gbagbo. Il avait aussi été désigné en 2015 comme DC de Gbagbo et en 2018, le même scénario se répète. Je pense que c’est une marque de confiance et aussi comme on dit, on ne change pas l’équipe qui gagne», affirme Stéphane Aristide.

Assoa Adou, ancien ministre de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a été condamné mardi 18 juillet 2017 à quatre ans de prison pour « trouble à l’ordre public » par la cour d’Assises d’Abidjan

La procureur (Ndlr Fatou Benssouda) avait requis dix ans de prison pour « atteinte à la sûreté » contre l’ancien ministre, incarcéré depuis trois ans.

Laurent Gbagbo est écroué depuis fin 2011 à La Haye, la Cour pénale internationale (CPI). Cela fait 7 ans que le procureur avait lancé les accusations. 7 ans de détention, deux ans de procès effectif. Après le dépôt du mémoire de la procureure Fatou Bensouda, la CPI a autorisé en juin 2018 les avocats des accusés ivoiriens à plaider l’acquittement pour leurs clients.

Jean Chrésus pour KOACI

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Togo: Sortie de crise, lobbying de dernière heure de la C14 au Ghana.

jeu Juil 26 , 2018
Dans l’attente des recommandations que la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO va soumettre la semaine prochaine aux acteurs politiques togolais en vue d’un règlement durable de la crise politique, une délégation de la coalition des 14 partis (C14) politiques de l’opposition est à Accra au Ghana […]
tubeporn