GAMBIE: Banjul alerte après la fuite de l’audio de Jammeh.

Le gouvernement gambien a condamné avec fermeté les commentaires répréhensibles et choquants de l’ancien Président Yahya Jammeh, lesquels sont contenus dans sa conversation privée avec des dirigeants de son parti APRC. Banjul a par ailleurs alerté la communauté internationale et la Guinée Equatoriale contre les « mauvaises intentions » Jammeh. 

Le porte-parole du gouvernement gambien, Ebrima Sankareh, a annoncé qu’ils « prennent ces commentaires très au sérieux et agiront en conséquence et de manière décisive ».

Après cette réaction, Sankareh a assuré ses compatriotes que la sûreté et la sécurité de la Gambie restent la priorité du gouvernement du Président Adama Barrow.

Banjul a profité de l’occasion pour interpeller la communauté internationale en particulier la CEDEAO, l’UA, l’UE et l’ONU ainsi que la Guinée Equatoriale « à prendre note avec toute l’attention requise des intentions subversifs et malveillants l’ancien dirigeant gambien ».

A propos de la conversation en question, Jammeh a prédit des temps difficiles pour les gambiens et a assuré les siens qu’il «travaille sur quelque chose». Il a ajouté que quand il sera prêt, personne ne pourra l’empêcher de revenir en Gambie.

Mensah, Lomé

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FOOT: Entretien croisé sur la polémique autour des Bleus et de l’Afrique.

ven Juil 20 , 2018
Le gouvernement gambien a condamné avec fermeté les commentaires répréhensibles et choquants de l’ancien Président Yahya Jammeh, lesquels sont contenus dans sa conversation privée avec des dirigeants de son parti APRC. Banjul a par ailleurs alerté la communauté internationale et la Guinée Equatoriale contre les « mauvaises intentions » Jammeh.  […]