14 juillet 2018: le programme du défilé militaire à Paris

Le Japon et Singapour invités d’honneur, un hommage aux blessés et Thomas Pesquet dans les airs… L’édition 2018 du défilé sur les Champs-Elysées présentera des temps forts inédits.

Au total, quelque 4.290 militaires, 220 véhicules, 250 chevaux, 64 avions et 30 hélicoptères seront mobilisés pour le traditionnel défilé du 14 juillet, samedi, sur l’avenue des Champs-Elysées, au cœur de Paris.

L’Asie à l’honneur. Après les Etats-Unis, le Japon et Singapour seront les invités d’honneur cette année. Les emblèmes des deux pays ouvriront le défilé aux côtés de l’emblème français, escortés par sept soldats de chaque nationalité.

Convié par Emmanuel Macron à assister aux festivités, le Premier japonais Shinzo Abe a dû annuler pour cause de graves inondations dans son pays. Il sera remplacé par son ministre des Affaires étrangères, Taro Kono. La France a des relations diplomatiques avec le Japon depuis 160 ans.

Le Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, sera également dans la tribune présidentielle. Depuis 20 ans, des pilotes de chasse singapouriens sont formés sur la base française de Cazaux. Plus de 180 d’entre eux y ont été brevetés.

Blindés belges et Diables Rouges. Quatre jours après l’élimination de leur équipe par les Bleus en demi-finale de la Coupe du monde de football, des soldats belges du bataillon de chasseurs ardennais descendront les Champs-Elysées à bord de blindés Piranha, aux côtés des Français du 152e régiment d’infanterie de Colmar. Coïncidence, ceux-ci sont surnommés… les Diables Rouges, comme les joueurs de l’équipe nationale belge.

Blessés avec la Patrouille de France. Les neuf Alphajet de la Patrouille de France voleront avec à leur bord trois blessés de guerre issus des Forces spéciales françaises : un marin, un aviateur et un soldat de l’armée de Terre. Une initiative qui fait écho au thème du défilé cette année : « Fraternité d’armes sous l’uniforme : l’engagement d’une vie ».

Le premier régiment de spahis, qui a perdu en février deux de ses hommes au Mali dans l’explosion d’une mine artisanale, sera par ailleurs présent dans le cortège à pied, mené par leur chef de corps, lui-même blessé au cours du tragique épisode.

Thomas Pesquet en Rafale. Dixième Français à être allé dans l’espace, l’astronaute Thomas Pesquet aura le privilège de voler au-dessus du public à bord d’un Rafale. L’ancien pilote d’Air France et ex-pensionnaire de la Station spatiale internationale est membre de la réserve citoyenne de l’armée de l’Air.

Source: LeParisien

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Donald Trump tacle le «Brexit doux» de Theresa May

ven Juil 13 , 2018
Le Japon et Singapour invités d’honneur, un hommage aux blessés et Thomas Pesquet dans les airs… L’édition 2018 du défilé sur les Champs-Elysées présentera des temps forts inédits. Au total, quelque 4.290 militaires, 220 véhicules, 250 chevaux, 64 avions et 30 hélicoptères seront mobilisés pour le traditionnel défilé du 14 juillet, […]